Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Fil des actualités

Travaux le long de la Bonnette entre Caylus et St Pierre Livron - Installation des câbles pour la fibre optique.

 

Ces photos sont accessibles  su la page de Association Lien en Pays d'OC sur r facebook cliquer ici

En ces premiers jours de Septembre 2018, les câbles pour recevoir le numérique ont été installés dans notre ruralité .

Voici quelques années ces travaux pratiqués par les hommes leur auraient demandé un temps considérable, aujourd'hui la machine-outil de plus en plus numérisée les effectuent toujours plus vite. ( 600 mètres de câbles peuvent être enfouis  par jour selon un chef de chantier )

Nous pouvons à présent utiliser cette nouvelle technologie pour rapprocher et resserrer les liens entre les femmes et les hommes ayant au préalable défini des centres d'intérêts communs.

Nous pouvons aussi laisser dériver ces liens à des administrations de communication qui décideront pour nous de comment ces intérêts seront pensés, financés et gérés en nous éloignant les uns des autres.

Ces administrations informatisées continueront de prolonger la fracture sociale en utilisant des mots qui reviennent dans nos conversations de tous les jours ( bio, démocratie, économie....en ajoutant d'autres mots : participatif , durable...)

Certains consommateurs seront trompés sur le sens d'un service qu'ils avaient imaginé être conçu pour eux , mais n'est jamais venu car le financement des projets n'ont jamais abouti à sa mise en pratique . Lorsque les projets réussissent à voir le jour, leur utilité laisse à désirer les postes n'étant pas été construits par des porteurs accompagnés par des réseaux compétents alliant l'idée à la pratique.

C'est ainsi que nous pouvons constater l'échec répété d'un durable qui devient éphémère , d'un bio qui n'est plus de qualité , d'un social qui devient le job du chacun pour soi, d'une démocratie qui n'évolue jamais et d'une économie qui devient gaspi : ce que nous pouvons constater tous les jours dans l'économie dominante.

Ces constats permettent à un nombre croissant de personnes de penser que nous sommes déjà dans l'effondrement. Cet effondrement est le résultat du développement d'investissement qui ne sert que pour lui-même et son fonctionnement et de ce fait crée le développement de la dette pour tous.

Revenons à ce choix d'utiliser le numérique pour rapprocher et resserrer les liens entre les femmes et les hommes ayant au préalable défini des centres d'intérêts communs.

En s'articulant les uns aux autres des services de biens communs s'entrecroisent , se développent en tissant une toile pratique utilisant le numérique non pas que pour son fonctionnement mais en faisant évoluer les services publics repensés avec les utilisateurs. Ces utilisateurs sont nous tous contribuables-consommateurs qui doivent se rencontrer....

Les mots, les discours ne remplaceront jamais la mise en pratique par l'engagement de l'acte coopératif.

Les distributeurs coopératifs ont une place précieuse voire indispensable dans le service des biens communs pour le développement d'une économie alimentaire de qualité . Les distributeurs coopératifs permettent de faire gagner du temps aux producteurs et aux consommateurs en concevant des magasins pensés et adaptés pour ne plus prolonger le même système basé sur l'exploitation du vivant et la pollution permanente. En évitant de prolonger des financements inadaptés aux projets coûteux pour tous mais multipliant la somme de travail que pour quelques uns : un producteur, transformateur aussi vendeur quelquefois s'occupant en plus de gîtes, revendiquant pour son manque de revenu peut se perdre lui-même dans le travail avec ceux qui pensent le soutenir . La tromperie est de faire croire que les subventions peuvent compenser en devenant une contre partie à ce travail qui perd son sens de bien servir en ne sachant plus les limites à ne pas dépasser pour assurer sa qualité.

L'homme-orchestre ne dépassera jamais en qualité à lui seul la prestation de l'orchestre symphonique.

La coopération en réseaux est l'avenir des services de biens communs ou chacun peut y trouver sa juste place : le producteur, le consommateur , le distributeur ne peuvent être séparés pour savoir pour qui et pourquoi nous travaillons. Si le producteur est soumis aux risques climatiques, de nouvelles assurances coopératives pourront voir le jour directement avec les consommateurs devenus des partenaires dans l'économie coopérative .

 

Et si les Nouvelles Technologies libéraient du temps aux êtres humains pour penser un système social, écologique et économique en accord avec le développement durable ne dérivant pas au gré de la seule intelligence artificielle qui avance , certes , mais sans savoir pour qui et pourquoi ? Si ce n'est que pour les intérêts des concepteurs de machines et de ceux qui en deviennent les esclaves.

Nous trouverons dans cette page des exemples de travail de biens communs définis selon des services déjà en activité.

voir

Qu'est-ce qu'un bien commun ?

Les biens communs n'ignorent pas la coconstruction d'une économie alimentaire de qualité dans un territoire.

Et si les « communs » constituaient cette fameuse « troisième voie », sociale et écologique, entre le marché et l’État ?