Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

L’alimentation dans un  monde complexe gouverné par un système inefficace pour garantir la qualité

Il est urgent de “Déballer” ce système alimentaire mondialisé. suite ici 

Le but de cette page n’est pas de rappeler tous les scandales  qui alimentent depuis une cinquantaine d’années les articles des journaux,  mais de réfléchir à l'expérimentation d’une économie plus proche du respect de la vie en accord avec la nature .
Si le système dominant actuellement bien en place produisait une alimentation selon la volonté de garantir la qualité, est-ce que les intoxications, les épidémies voire les pandémies seraient aussi nombreuses aujourd’hui ? Est -ce que les catastrophes écologiques se multilplieraient autant ?
Construire une filière économique alimentaire civilienne
Une nouvelle ère s’ouvre. Le besoin d’une santé de la vie sociale et économique est devenu criant. Le modèle de l’État central et unitaire a fait son temps. Celui des Civiliens est venu. Ensemble, posons les bases d’une démocratie de la société civile.
L’économie est malade de la financiarisation. Comment la rendre saine ? Comment transformer la monnaie, le capital, le travail et le foncier-immobilier pour que l’économie soit au service de l’humain et de la terre ?
Lors de cette première rencontre, nous commençons par l’État. Que devrait être son rôle dans une société équilibrée et viable ?
L’idée que nous avons de l’État est-elle encore compatible avec une véritable démocratie, celle de la société civile ? Comment changer vraiment de modèle, sans faire une République de plus, une sixième, puis une septième, puis… ? Et si la société civile était l’État ?Et si la représentativité était le plus grand leurre ? La rencontre en archive vidéo à ce lien

Cuisinier depuis 1967 je propose l'aménagement des territoires s'appuyant sur une filière alimentaire civilienne en accord avec l'économie de la nature à ce lien

Des voies pour une économie en accord avec la nature et avec le Droit

Le temps des civiliens voir le site

L’idée de démocratie a-t-elle cédé le pas au chaos universel, fait de guerres économiques, de terrorisme, d’interventions militaires « préventives », de révolutions colorées, de pandémies orchestrées, etc ? Suite cliquer ici
Plus d’informations de "Comprendre les raisons cachées du désordre mondial" enregistré dans le tableau Pinterest Maladie sociétale&environnementale à ce lien
 

L’alimentation un vaste sujet : social-écologique et économique .
Se nourrir ou se remplir ? La culture pour construire un nouveau monde ?
Et si nous commencions par nous intéresser à la qualité des produits ?
Parce que "bien se nourrir" concerne chacun de nous, la qualité alimentaire est un "bien commun" à développer
La méthode des cristallisations sensibles permet de visualiser la qualité alimentaire


L'alimentation concerne chacun de nous , construire une Alliance entre consommateurs , professionnels et amateurs d'une cuisine issue d'une production respectant la biodiversité et la qualité
Qu’est-ce que la qualité ? La qualité se voit voir la suite


La faim dans le monde s'aggrave, sombres perspectives en 2020
Climat : des moissons compromises
Des récoltes faibles depuis dix ans
La faim pourrait tuer 12 000 personnes par jour à la fin de l'année
Pour faire face au développement de la faim  lire la suite

Nous consommons tous et par conséquent nous sommes évidemment responsables .

C’est la raison pour laquelle nous appelons les consommateurs responsables à créer ensemble à partir de leurs besoins essentiels et prioritaires une organisation pensée à partir de nous mêmes et non plus pensée pour nous mais sans nous .
Des solutions agroalimentaires pour une transition citoyenne planétaire en tenant compte des propositions des consommateurs responsables locaux- Des revenus décents peuvent dépendre d'emplois qui se créeront dans l'agroalimentaire de qualité avec une croissance de la demande des consommateurs responsables

Les Paysans agriculteurs sont une base fondamentale de cette économie
Mais il y a aussi les autres Paysans qui vivent toute l’année et qui constatent la disparition de services publics malgré l’augmentation des taxes et la nécessité de construire une économie à Valeurs Ajoutées Humaines permettant une rémunération pour chaque travail d’intérêt social durable . Voir plus


États généraux de l’alimentation-Quelles avancées pour les consommateurs ?-Les consommateurs, simples spectateurs des réformes Voir l’article à ce lien

Pourquoi Lien en Pays d'OC s'engage avec le développement Biocoop mais aussi avec tout commerce issu d'une économie au service des besoins essentiels unissant dans le concept de développement durable: social et culture. voir plus 
 

Avec Terre de Liens, faites pousser des fermes !

Les terres agricoles, un bien commun en voie de disparition ?
Convoitées, surexploitées et exposées à la spéculation immobilière, les terres agricoles, socle de notre alimentation et nos paysages, se font de plus en plus rares dans l'Hexagone. Les modèles agricoles intensifs et l'usage de produits phytosanitaires remplacent une agriculture paysanne de qualité avec pour conséquences des paysages, des sols et des ressources naturelles qui se dégradent au fil des jours. Plus grave, un petit nombre d'exploitations continuent de s'agrandir en accaparant la ressource foncière, au détriment de jeunes agriculteurs qui se découragent face aux difficultés d'installation.

Comment, dans un tel contexte, permettre aux nouvelles générations d'assurer la relève agricole et la redynamisation économique dans les territoires ruraux? suite
 

"Ce ne sont pas des institutions supra-nationales qui agissant de l'extérieur pourront amener la paix et le juste partage des biens communs d'une même Terre, ni encore les replis nationaux, mais bien les sociétés humaines dont les fondements seront nourris par de justes impulsions venant des individus eux-mêmes". Extrait de la série produite et réalisée par Bernard Bonnamour « L'Economique, le Juridique, le Spirituel Pour un organisme social tri-articulé » .
Suite L'Économique, le Juridique, le Spirituel - 6 (91 mn)
Pour un organisme social tri-articulé voir la vidéo


Développer un esprit social coopératif ou mourir ?
A l'heure du numérique peut-on concevoir des services communs pour l'être humain ?
Les défis à relever sont considérables et complexes car ils sont à la fois mondiaux et locaux: danger de la violence, d'un climat de plus en plus déséquilibré.. voir la suite

Pourquoi une qualité alimentaire économique et démocratique? *****
Manger plus pour se nourrir moins voir plus

Pour passer des paroles aux actes : relocalisons l’économie alimentaire - Coconstruire une transition citoyenne en respectant environnement et santé devient indispensable

Le site de l'Université Francophone d'autonomie alimentaire cliquer ici
Groupe de l'université Francophone d'autonomie alimentaire sur Facebook  cliquer ici
Réseau micro-fermes et acteurs de la transition alimentaire

Le réseau rassemble les micro-fermes, associations et entreprises en accord avec l'agroécologie et la permaculture, acteurs de la transition agricole et alimentaire.
Pourquoi créer un réseau de Micro-ferme ?
- Soutenir la création des fermes résilientes et solidaires
-Offrir une meilleure visibilité et promouvoir les fermes sur petite surface
-Favoriser le partage de techniques, pratiques, d’outils et d’expériences
-Organiser la commercialisation, l’entraide et l’échange au niveau local
-Mutualisation des moyens dans tous les domaines nécessaires au bon fonctionnement des micros-fermes
-Faciliter l’installation et la formation des porteurs de projet voir la suite sur Facebook

Coronavirus : vers un acte 1 de la démondialisation de l'économie ?
Par Jean-Raphaël Chaponnière  
La « mondialisation » de la crise du nouveau coronavirus menace celle de l’économie. Dans l’industrie, les secteurs high-tech sont les plus vulnérables à court terme, devant la pharmacie et l’automobile. Si la crise persiste, elle pourrait conduire les entreprises à repenser leurs stratégies de production, et notamment leur dépendance à l’égard de la Chine.
En mars 2011, l’industrie mondiale était secouée par l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima. Cet épisode avait révélé la situation de quasi-monopole de petites entreprises japonaises dans la fabrication de composants essentiels à plusieurs secteurs. Quelques mois plus tard, les inondations de Bangkok avaient aussi eu des répercussions sur l’industrie informatique du monde entier : 40 % de l’assemblage de disques durs se réalisaient dans des usines situées à Bangkok.
Avec l’épidémie de coronavirus qui se propage, on change de registre et avec la Chine, on change de catégorie. Non seulement elle est l’usine du monde, mais elle occupe des positions souvent incontournables dans les chaînes globales de production.  voir plus

 

A cette question la réponse sans hésitation est OUI , car non seulement le système de mondialisation est fragile et dangereux puisqu’il est dépendant des usines de Chine mais aussi parce qu’il  conduit l’agriculture en France  à la faillite
Explications :
Pour comprendre la situation et les enjeux agricoles et alimentaires du pays, il importe de dresser un état des lieux complet sinon détaillé voir plus 

A qui profite la politique agricole commune ?
Par Antoine de Ravignan
Les agriculteurs profitent peu de la PAC Voir plus

Quelles solutions pour notre avenir d’être humain dans une société ou le vivre ensemble ne sont pas que des paroles en l’air ?
Sortir de ce système incohérent ou l’argent devenu produit entraîne tous les consommateurs à  devenir à leur tour des produits enfermés dans une économie illusoire  .  

Construire une transition citoyenne en respectant environnement et santé devient indispensable pour vivre voire survivre.
Des potagers urbains en libre service ? Vive les "Incroyables comestibles" !
Marre des légumes chers et insipides ? Alors ce mouvement collectif et solidaire va vous emballer !
Par Axel Leclercq   Voir plus

Poursuivre la co/construction de " Nourriture à partager des incroyables comestibles "' avec l’autonomie alimentaire
Sur Groupement les Radios Associatives Libres Sabine Becker a co-écrit avec François Rouillay : “En route vers l’autonomie alimentaire” aux Editions Terre Vivante. Un guide pratique pour reconquérir votre assiette ! Et aussi reconsidérer l’environnement local (et global) socio-économique de la production alimentaire. Vous y découvrirez comment on peut utiliser les friches dans nos communes et construire un jardin partagé ! des solutions et autant de constats qui pourraient changer le futur de nos enfants ! Pour les familles, les villes et les territoires ! Pour aller plus loin, se tiendra une formation-conférence le 25 avril 2020 à la librairie l’Oiseau-Lyre à St Yrieix-la-Perche ! Sabine Becker au micro de Lucie O’Sullivan RCF Limousin, pour les radios du GRAL. Écouter l’émission

Toutes ces initiatives éviteront de soutenir ce modèle d'agriculture intensive  : comment l’Andalousie se transforme en désert. Le plus gros centre européen de production de légumes voir plus

Merci  de soutenir et rejoindre Promouvoir une nourriture démocratique saine en réseaux coopératifs pour participer à des campagnes et à des projets citoyens sur Factio  cliquer sur   ce lien

Mouvement de transition concernant l'alimentation face au dérèglement climatique .

Le but favoriser une alliance avec les agriculteurs paysans, les consom’acteurs dans l'orientation de produire et consommer une alimentation respectant la santé et l'environnement ( Les ami (e) s de la Confédération Paysanne et son réseau évolutif ) .

Campagne municipale 2020 Pour une Démocratie alimentaire voir plus

Pour favoriser une agro-alimentation en crise: créer un pont avec les jardins coopératifs résilients citoyens ( Université Francophone d'autonomie alimentaire )

Favoriser un aménagement de territoire citoyen pour introduire des commerces durables afin de répondre aux besoins essentiels, d'éviter les trajets des habitants pour leurs achats et éviter les concurrences entre les doublons de créations de mini-entreprises qui répètent les échecs sans avoir pris connaissance des besoins des consommateurs actuellement en plein développement coopératif.

Proposer aux communes rurales des services citoyens afin de redonner un sens social indispensable à des projets innovants tournés vers l'avenir comme un habitat intergénérationnel prenant en compte des espaces communs de jardins résilients coopératifs

Communication: diffusion d'informations, mise en relation.

Gestion de sites internet et administrateur de groupes sur les réseaux sociaux ( voir : https://lienenpaysdoc.com/ )

Coopérons sur Factio

Décidons de notre alimentation ! Pour une véritable démocratie alimentaire à ce lien

Promouvoir une nourriture démocratique saine en réseaux coopératifs à ce lien

Informations complémentaires -Informations complémentaires -Informations complémentaires -

Une réflexion sociale pour l’avenir de notre alimentation