Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Accueil

La société civile au service des biens communs . Le système dominant, crée les problèmes, la société civile trouve des solutions

fbologo-bdis-mp  horyou.4805feec img123lien008sur facebook 

cliquer sur les logos.

 

Pour nourrir la réflexion et la co/construction d'un développement durable dans le territoire Pays Midi Quercy deux rencontres vous sont proposées.

Du fait que les producteurs, les distributeurs et les consommateurs réunis ne fixent pas les prix entre eux, ceux-ci restent fixés en dehors de cette sphère tripartite. Les conséquences sociales catastrophiques se développent : concurrences, faillites, chômages ….sans que les intérêts des uns et des autres soient négociés entre les trois acteurs de la vie économique.

Producteurs, distributeurs et consommateurs êtes invités à ces rencontres  avec vos amis sensibilisés comme vous par une économie réelle et évolutive .

Le Vendredi 27 janvier à 19h30 (salle des associations à Caylus 82160 15 avenue du père Huc entrée médiathèque ) le ecommerce peut-il favoriser les bonnes relations sociales et économiques entre associations de consommateurs et entreprises locales ? Intervenant : Bruno Potier

Le Samedi 4 Mars à 9h 30 ( à la même adresse ) Bernard Prieur présentera l'association des Paysans des Baronnies qui depuis douze années rassemble des agriculteurs, distributeurs et consommateurs afin de promouvoir la production, la distribution et la consommation d'aliments de qualité dans les Baronnies, un très beau pays situé au nord des premiers contreforts des Pyrénées. Son but est de mettre à la disposition du plus grand nombre de consommateurs la meilleure nourriture possible, provenant de fermes recherchant la biodiversité, dans une nouvelle économie permettant les prix les plus justes pour tous.

La présentation de l'expérience de  l'association des Paysans des baronnies s'inscrit dans une journée de Réflexion à un plan de financement coopératif durable pour un organisme économique alimentaire démocratique durable sans frontières avec les autres besoins essentiels du territoire rural Pays midi Quercy et ceux de proximité ( voire au-delà) . ( lire la suite)

Repas partagé de midi : un repas tiré du panier , sans oublier assiettes , couverts .... 

L'association Lien en Pays d'OC organise des journées de transition , des formations participatives pour réunir agriculteurs , consommateurs et intermédiaires sur la qualité nutritive de l'aliment et l'économie démocratique pour construire la filière. voir la suite 

"Ce ne sont pas des institutions supra-nationales qui agissant de l'extérieur pourront amener la paix et le juste partage des biens communs d'une même Terre, ni encore les replis nationaux, mais bien les sociétés humaines dont les fondements seront nourris par de justes impulsions venant des individus eux-mêmes". Extrait de la série produite et réalisée par Bernard Bonnamour « L'Economique, le Juridique, le Spirituel Pour un organisme social tri-articulé » .

L'association Lien en Pays d'OC propose la projection des 7 parties et annexes de la série afin d'entreprendre une réflexion durable suivie d'échanges autour d'un organisme tri-articulé porté par des individus. ( lire la suite

contact : 05 63 67 02 36 mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le bio dans tous ses états !

On dit le bio, pour certains, ou la bio pour d’autres, ceux qui préfèrent désigner ainsi l’agriculture biologique, la production, la consommation de produits bio, dans le respect de la biodiversité! (Écouter l'émission sur France-culture

Conférence anthologique de Dominique Guillet, Président et fondateur de Kokopelli​ et Jean-Pierre Berlan​, économiste et ancien Directeur de recherche à l’INRA - Institut National de la Recherche Agronomique​. ( voir la vidéo ) 

Dominique Bourg et le réchauffement climatique : une vidéo passionnante

Dominique Bourg, vice-président de la Fondation Nicolas Hulot, est un grand spécialiste des questions écologiques. Pour lui, si l’homme réagit aussi peu aux menaces environnementales qui le guettent, c’est parce qu’il ne parvient pas à les « percevoir avec ses sens. »

Pour autant, ce philosophe se veut optimiste et rassurant. Selon lui, la petite minorité agissante finira par se faire entendre. D’ailleurs, le changement de civilisation serait déjà amorcé. voir la vidéo 

La pauvreté a encore progressé en France en 2016

Une vie quotidienne menacée par la pauvreté. C'est ce que ressentent 55% des Français, selon le 10e baromètre Ipsos pour le Secours populaire publié ce mardi matin. Un ratio en augmentation par rapport aux deux dernières années. Diverses mesures gouvernementales ont pourtant été prises : hausse du RSA, aide à la complémentaire santé, prime d'activité... Mais ça ne suffit pas.

Peur plus forte pour les enfants ( lire la suite

La peur de perdre sa place 

En parcourant le dernier livre de neurosciences d’Idriss Aberkane, j’ai découvert des travaux qui montrent que “perdre sa place est une des peurs les plus violentes de l’être humain”.

Ce résultat rentre en résonance avec ce que j’observe chaque jour dans le monde du travail. L’étude précise également que si cette peur est nourrie, cela nous paralyse et nous impose de “rester à notre place”. Or c’est malheureusement le cas au quotidien dans notre société (via les médias, l’école, le travail,...)

Jusqu’ici les géants ultras-puissants : business, Etats, institutions, n’avaient pas intérêt à revenir sur cette injonction cérébralo-sociétale “rester à sa place”. Ils étaient stables, solides et paraissaient invincibles. Mais aujourd’hui, dans un monde économique où les mutations sont fulgurantes, cette solidité rigide est une faiblesse ( lire la suite )

Philippe Guillemant - La Route de la Conscience - Un film de Jean-Yves Bilien

Philippe Guillemant est un physicien diplômé de l’Ecole Centrale Paris, dont les inventions dans le

domaine de la vision et de la robotique lui ont valu plusieurs distinctions, comme le Cristal du CNRS. Il est surtout connu pour être l’auteur d’une théorie de l’espace-temps flexible qui explique le phénomène de synchronicité par une influence du futur sur le présent. Cette théorie ouvre un véritable pont entre la science et la spiritualité, via un modèle physique de la conscience. Elle révèle le lien fondamental entre la conscience et la gravité ainsi que la différence cruciale entre le cerveau et la mémoire. Voir la suite 

 

Comment soutenir financièrement de nouveaux savoir-faire dans la gestion, le partage et la diffusion de l'information, les meilleures garanties de faire vivre le lien social dans la co/construction d'un  développement durable de territoire? Ce soutien peut se faire par la consommation , sans subventions publiques l'association Lien en Pays d'OC propose des formations participatives gratuites . Ces formations participatives gratuites donneront la possibilité de passer concrètement à une transition d'intérêt individuel et collectif en proposant 5 tri-articulations nécessaires pour construire ensemble une société humaine durable sans peur de l'innovation sociale et solidaire. Pour suivre ces formations participatives informez vous de leurs dates sur notre site. 

Pourquoi protéger la biodiversité biologique aujourd'hui ? Quels sont les enjeux de cette préservation ? Comment changer nos relations avec la nature ? Comment vont tourner les écosystèmes avec beaucoup moins d'espèces pour les habiter ? 

Gilles Boeuf : Quelles relations entre espèces et biodiversité ? Questions de conservation écouter l'émission 

Notre-Dame-des-Landes : qui va payer la destruction de l'environnement ? ( lire la suite

 

Beaucoup de témoins ont participé au procès organisé par la société civile, à la Haye, les 15 et 16 octobre pour juger la multinationale Monsanto.
Plus de 30 témoins, de France, du Burkina Faso ou d'Argentine, sont venus raconter, devant des juges professionnels, les dommages occasionnés sur leur santé ou sur l'environnement par la multinationale Monsanto. Paul François, agriculteur, a été intoxiqué par le « Lasso », un herbicide fabriqué par Monsanto. Depuis 10 ans, il mène un combat judiciaire contre cette multinationale.

"En ouvrant la cuve, j'ai inhalé ce gaz. J'ai repris conscience quelques jours plus tard" écouter l'émission 

Les agriculteurs américains reviennent du « tout-OGM » En savoir plus sur 

Un scientifique qui a découvert que les OGM provoquent des tumeurs gagne son procès

Un tribunal a jugé que le professeur français Gilles-Eric Séralini avait raison quand il a conclu que les aliments OGM, lorsqu’on les donnait à des rats, provoquaient d’importants problèmes de santé , y compris les tumeurs.

Une grande victoire juridique pour la voix de la science et de la raison contre la cabale des OGM dirigée par Monsanto. Ses implications se feront sentir dans le monde entier. ( lire la suite)

Le fondement de l'économie agro-alimentaire : pour se libérer des semenciers, des agriculteurs redécouvrent le maïs population

Un agriculteur qui veut planter du maïs ne peut qu’acheter des semences « hybrides », propriété des semenciers. Mais une alternative existe maintenant : le programme « l’Aquitaine cultive la biodiversité » développe les maïs paysans — dits « population » - et sans brevet... ( lire la suite)

Des Grands Chefs de la restauration partent en guerre contre Bayer-Monsanto

Les Grands Chefs français de la restauration, étoilés ou non, ne digèrent pas le rachat de Monsanto par Bayer. Et près de deux cents d'entre eux, dont Cyril Lignac, Yannick Alléno, Yves Camdeborde, Christophe Michalak, Thierry Marx, Michel Guérard, Philippe Mille, Patrick Bertron, Olivier Roellinger,... viennent de le faire savoir en signant une lettre ouverte, et en lançant une pétition, publiée le 20 septembre 2016 sur le site Atabula, spécialisé sur l'actualité gastronomique. ( lire la suite

Justice : Biocoop condamné à payer 30.000€ pour avoir critiqué les pommes non bio

En septembre dernier, l’enseigne Biocoop a été condamnée en justice suite à une campagne de communication dénigrant les pommes non bio. Une campagne jugée anticoncurrentielle à l’égard des filières non biologiques.

Il est interdit de critiquer l’agriculture chimique ( lire la suite)

La malbouffe nous rend plus malades que l'alcool et le tabac réunis

« Fumer tue », « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé », « Sortez couverts »… Autant de formules entrées dans le langage courant pour mettre en garde contre les dangers de la consommation d’alcool, de tabac ou du sexe non protégé. Des slogans autrement plus percutants que le fade « Pour votre santé, mangez équilibré », on en conviendra. Et pourtant, selon les conclusion d’un récent rapport du groupement d’experts britanniques Global Panel on Agriculture and Food Systems for Nutrition, la malbouffe constitue le risque numéro 1 pour la santé. Mal se nourrir causerait ainsi davantage de maladies que le tabac, l’alcool et le sexe non protégé réunis. ( lire la suite

La 1ère journée de la Transition: le Samedi 24 Septembre 2016 à Caylus 82160

Démocratie&économie:culture d'aujourd'hui pour préparer les temps à venir ( voir le compte-rendu

 

Participons à activer la monnaie COOPEK.

 

Gérard Poujade est maire d'un petit village le Séquestre ( près d'Albi ),ancien vice-président de la région Midi-Pyrénées et démissionnaire du PS en 2015, Gérard Poujade est venu témoigner aux motivés qui sont restés ou venus s'associer à cette intervention de la journée de transition citoyenne à Caylus le Samedi 24 Septembre 2016, comment il a réussi avec la participation des habitants de son village, à réaliser des co-constructions conformes aux intérêts des biens communs.

 La monnaie COOPEK est une monnaie complémentaire numérique à parité avec l’euro et ouverte à tous sur le territoire national.

Ensemble, participons à l’émergence d’une finance tournée vers l’économie réelle et collaborative, plus respectueuse de l’environnement et moteur d’une société plus durable ! Rejoignez-nous sur www.coopek.fr

Pourquoi faut-il adhérer au COOPEK? 

Cette monnaie, qui va couvrir l’ensemble du territoire national, se veut être la monnaie de la transition. Mais me direz-vous comment s’arroger le droit de s’auto déclarer ainsi ? En tout chose, il faut être modeste. Nous avons pointé 4 transitions que nous voulions vraiment mettre en avant, ce sont les transitions :

  • Energétique,

  • Alimentaire,

  • Carbone,

  • Sociale.

Pourquoi celles-ci, pourquoi pas d’autres ? ( lire la suite )

 

« Avec IéS, j’ai la garantie que mon soutien financier servira à 100% à des entreprises locales, qui font du respect de l’autre et de l’environnement leurs priorités » 

Avec les ateliers participatifs animés par Valérie Sanchiz dans la journée de transition citoyenne à Caylus le Samedi 24 Septembre 2016, nous imaginons ensemble une autre manière de concevoir les banques. Après ces ateliers , Valérie Sanchiz présente IéS 82 ( voir ici) . Un placement dans une économie éthique et locale proposant un complément aux banques traditionnelles : des prêts de fonds de roulement.

Dès à présent, ensemble préparons à Caylus 82 : la 2ème journée de Transistion citoyenne 2017 avec l'association Lien en Pays d'OC et ses cycles de Formations-informations de Novembre 2016 à Février 2017 en n'oubliant pas les agriculteurs-paysans. 

Rejoignez un réseau en  mouvement dynamique s'inscrivant dans le Plan d'Equilibre Territorial de Pays Midi-Quercy orienté dans la construction d'un développement durable. 

Un nouveau projet de territoire pour le Pays Midi-Quercy pour la période 2015-2020 ( voir la suite

Les structures du Plan d'Equilibre Territorial Rural du Pays Midi-Quercy ( voir la suite ) 

 

 cliquer ici 

Connaissez-vous Caylus 82160: un village du Pays Midi Quercy? 

Un bourg historique
 

La cité médièvale de Caylus propose une richesse historique importante à découvrir pour celui qui prendra le temps de quitter l'axe principal pour pénétrer dans le bourg ancien et flâner dans les petites rues de la bastide.

Caylus est un bourg pittoresque dont les rues et venelles moyenâgeuses s’accrochent au flanc d’une colline rocheuse d’où émergent les restes d’un château qui lui a sans doute donné son nom: «Castellucium: petit château».

L'église Saint Jean Baptiste (XIIIéme siécle), la Halle (XVIème siécle) et la Maison des Loups (XIVème siècle) sont classés monuments historiques.

Les amateurs de chefs-d'oeuvres anciens et de "vieilles pierres" seront comblés par les nombreuses maisons anciennes et boutiques "moyenâgeuses" de la rue Droite, le château neuf, les ruines de l'ancien château royal et le pavillon Gauléjac.  voir la suite 

Notre village, nos villages ont besoin d'une économie réelle et d'un développement durable possible avec VOUS !  

Le développement durable nous concerne tous ( jeunes et anciens), car c'est « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs », citation de Mme Gro Harlem Brundtland, Premier Ministre norvégien (1987)

En 1992, le Sommet de la Terre à Rio, tenu sous l'égide des Nations unies, officialise la notion de développement durable et celle des trois piliers (économie/écologie/social) : un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable. 

En ces temps dominés  par l'expansion des  violences dans la société,  la nouvelle culture démocratie&économie invite à penser  la gestion des biens communs et la sécurité en accord avec une république qui respecte les trois idéaux: "liberté, égalité et fraternité" .

Sécurité oblige, les anciennes formes sociales sont-elles menacées ?

L'être humain n'est pas qu'un produit de consommation. Les services publics sont contraints d'évoluer face aux exigences des biens communs de la société civile. lire la suite 

Lanceurs de transition citoyenne: guérir soi-même et la société : définir des pratiques coopératives, essaimer ensemble d'autres journées de transition dans d'autres villages. 

Informer et mettre en lien les associations de la Société Civile sur les fondements économiques : alimentation-santé et gestion des biens communs : telles sont activités et propositions de Lien en Pays d'OC. 

Un réseau de défense, de promotion et de communication pour une économie alimentaire citoyenne de qualité.

La qualité alimentaire exige la transparence sur les étiquettes, engageons-nous avec des scientifiques et des médecins qui mettent en garde sur l'utilisation des pesticides et OGM lire la suite 

Accompagne des projets d'installation de la production à la commercialisation en respectant la charte éthique impliquant ( social-écologie-économie).

Mise en lien avec un réseau de financement coopératif pour innover un fonctionnement économique dans la vie locale.voir la suite 

Pour co-construire ensemble une démocratie&économie évolutives avec réseaux sociaux, associations, entreprises et collectivités locales voir Réseau des partenaires et des groupes de rélexions et d'informations cliquer ici 

Un développement durable est possible avec la société civile, les collectivités et entreprises locales d'un territoire et les satuts juridiques des SCOP 

voir la présentation vidéo 

                        Strasbourg, le rendez-vous incontournable des Scop et des Scic !

2016 marque pour notre Mouvement un rendez-vous important avec le Congrès national qui a lieu tous les quatre ans et se tiendra à Strasbourg les 20 et 21 octobre prochains. Pour les Scop et les Scic, ce Congrès est un temps rare et précieux pour rencontrer des coopérateurs et coopératrices de toutes régions, partager ses idées et favoriser l'intercoopération au-delà de son métier. Place à l'audace !  voir la suite 

L'agroalimentaire local économique de qualité pour un projet alimentaire de territoire lié au développement durable

Conservons l'esprit bio défendons-nous contre les intérêts des actionnaires des grandes transnationales privées investissons dans l'accompagnement de nouvelles installations locales: fermes et maraîchages à tailles humaines dans l'orientation d'une agriculture organique innovante. lire la suite 

Retrouver les bases fondamentales  oubliées la plupart du temps par le Bio Business 

Des exemples qui inspirent 

Merveilleuse vidéo pleine de bons sens. De l'agriculture intensive vers la biodynamie, le moyen de développer la qualité alimentaire dans nos territoires sans OGMs et sans pesticides. 

Bernard Ronot s'est engagé pour la force de vie des semences anciennes en fondant l'association Graines de Noé. Voir la vidéo.

Kit de création d’une coopérative municipale

Vous voulez créer une coopérative municipale dans votre commune et ne savez pas comment faire ? Tout dépend du contexte, des moyens, des rapports de force. Il y a tout à inventer, c'est une aventure collective mais on peut donner des exemples qui devront être adaptés aux réalités locales.

Rappelons que la coopérative municipale est l'institution de la relocalisation de l'économie et d'une production alternative (sortie du salariat productiviste) dont les buts sont :

  • Développement local, dynamisation des échanges locaux (relocalisation de l'économie)

  • Protections sociales contre la précarité (revenu garanti) et services d'assistance ou de formation

  • Valorisation des compétences, aide à l'autonomie et recherche des synergies (coopérations)

  • Production alternative non marchande et nouvelles forces productives immatérielles et coopératives

  • Centre de traitement de l'information locale et construction d'une intelligence collective ( lire la suite )

"On mange 100 % bio... au prix du non-bio" : comment 20 familles ont créé leur groupement d'achat

Coup double : en achetant à plusieurs et en direct, ils réduisent les prix et soutiennent les producteurs locaux.

À Champagné Saint Hilaire, un village dans le sud de la Vienne, 20 familles se sont regroupées pour acheter en gros des produits biologiques. Coup double : en achetant à plusieurs et en direct, ils réduisent les prix et soutiennent les producteurs locaux.

Comme chaque troisième vendredi du mois depuis sept ans, les membres du groupement d’achat de Champagné Saint-Hilaire se sont réunis à 20h30 pour partager les denrées qu’ils ont récupérées chez leurs producteurs. Cette fois-ci ça se passe chez Gisèle, au lieu-dit Le Courtioux. Elle accueille tout le monde dans son salon. "Quand il y a du fromage à découper, on vient un peu avant ! Découper, peser, ça prend plus de temps". Mais pas de meules à partager ce mois-ci.

Elles arrivent dans quinze jours. Lait, farine, légumes, épices, légumineuses, viande, pain, miel, sucre, bière, tisanes, riz, savons, huiles essentielles… Chaque membre du groupement d’achat est responsable d’un ou plusieurs produits, gère les commandes et l’approvisionnement. Près d’une trentaine de produits alimentaires et domestiques au total, consignés dans le catalogue rouge posé sous la table basse.

Intérêt économique sans conteste ( lire la suite ) 

 

La permaculture sort un village de la misère

Il y a trois ans, un village du Maroc de Brachoua vivait encore dans une grande précarité, sans eau, ni électricité. Aujourd’hui, les habitants vivent dignement, la lumière est partout et trois fontaines coulent en permanence. Que s’est-il passé dans l’intervalle ? Rien de spécial. Ah, si : tous les habitants ont fait le pari de la permaculture ! Lire la suite

 

Bernard Stiegler à radio debout : une parole précieuse en ces temps incertains.

À écouter : Bernard Stiegler le 7 mars 2016 (26 avril) a accordé une interview IMPORTANTE à RADIO DEBOUT Place de la République. Une parole précieuse dans ces temps incertains. L'automatisation va détruire beaucoup d'emplois : une prise de conscience s'impose : Bernard Stiegler propose des chemins de réponses. Voir la vidéo  

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Le Pays Midi Quercy a choisi d'économiser sa facture d'énergie et nous pouvons qu'être ou devenir solidaire de ce projet de développement durable 2015-2020 en souhaitant que ce choix se multiplie dans toujours plus de territoires en France, en Europe et dans le Monde.

L'enjeu du développement durable est  de faire face au changement climatique, aux risques de famines et malnutritions dans les années à venir sur notre planète . Le lien que les collectivités locales pourront construire  à nos  côtés sera d'accompagner par ces économies d'énergie la Société civile en défendant pour les générations à venir, la liberté des semences face aux pirates de la privatisation du vivant .

Que mangerons-nous demain ? Que mangerons nos enfants ? Serons-nous capables par notre choix de consommation de relayer dans notre territoire Pays- Midi Quercy et ailleurs une économie sur les dépenses santé ? Ne dit-on pas que nous creusons notre tombe en mangeant mal ? Manger moins et mieux ne serait-ce pas une bonne solution ? 

Parce que nous mangeons tous, ces questions méritent d'être posées depuis que l'agrochimie conduit la faillite de nombreuses exploitations agricoles. Les lobbies transnationaux savent tromper les producteurs, les consommateurs et les intermédiaires pour l'intérêt privé de leurs actionnaires .

Face aux spéculateurs détruisant l'économie alimentaire , notre survie dépendra  de l'organisation de la  défense  et de la contribution à faire évoluer les droits internationaux de la Société Civile , elle est en cours. Cette organisation du global au local devra construire les outils de communication et d'organisation démocratique pour mieux diffuser et ainsi mieux protéger les populations, lesquelles par manque de connaissance risquent d'être dupées par la malbouffe liée  aux  biotechnique dites d' "édition de gènes " .

L'alimentation de l'avenir ne commence-t-elle pas par la biodiversité des semences ? voir la vidéo 

Il ne suffit pas de décréter qu’on va manger local. Encore faut-il que les agriculteurs soient organisés pour cela et y trouvent leur compte financièrement. Des chercheurs en informatique se sont penchés sur l’optimisation des circuits courts, qui mettent directement en contact clients et producteurs.  Voir Agriculture : des logiciels pour les « circuits courts » 

Les intermédiaires et internautes ne doivent pas pour autant être oubliés car l'information qu'ils diffusent contribue à enrichir la réflexion et la conscience d'une économie toujours plus créative pour servir les besoins essentiels dite « de biens communs ».

Des réseaux sociaux sur internet sont fonctionnels , des forums sont ouverts à tous ceux qui souhaitent les rejoindre pour participer à la réflexion d'une société plus équitable. 

Le site financé par des membres de Lien en Pays d'OC actuellement sans participation publique contribue à servir au mieux votre recherche du savoir,  il n'a  aucun intérêt de quelconque business et diffuse des informations de médias libres .

Il vient d'être amélioré pour servir au mieux l'intérêt des biens communs et l'économie réelle autrement dit " Economie A Valeurs Ajoutées Humaines". 

Vous trouverez tous les thèmes et partenaires, bien souvent  mal connus, mais servant comme nous l'économie réelle, le développement durable …. depuis de nombreuses années.

N'hésitez pas à naviguer sur ce site et de vous servir du moteur de recherche : des mots clé pour vous aider " alimentation, nourriture, économie alimentaire, changement climatique, biens communs, transition, développement durable, culture numérique, coopération, réseaux coopératifs, co-construction, société civile, économie sociale et solidaire, économie réelle, économie à Valeurs Ajoutées Humaines, démocratie évolutive, pour une constituante, engagement, inter-activité, réciprocité ...

Offre de partenariat: Gagnant-gagnant/donnant-donnant. L'information économique pour un site commun de développement durable alimentaire entre territoires. voir la suite 

Cordialement René Chaboy pour Lien en Pays d'OC 

 

Sous-catégories

ça bouge avec Liens en Pays d'Oc !

  • 1
  • 2
  • 3

Réflexion à un plan de fi…

Réflexion à un plan de financement coopératif durable pour un organisme économique alimentaire démocratique durable sans frontières avec les autres besoins essentiels du territoire rural Pays midi Quercy et ceux de proximité ( voire au-delà) .

Nouvelle de SDJ Didierjean sur https://www.linkedin.com/home Pourquoi cette réflexion pour un tel financement coopératif? Les espaces administratifs sont fortement financés pour recevoir des créateurs d'entreprises sans...

Ne vaut-il pas mieux acco…

Ne vaut-il pas mieux accompagner 100 Petits vivant les problèmes que perdre son temps à écouter ou suivre un seul « grand » coupé des réalités?

Photos de Rester en bonne santé  Copé et pain au chocolat : un médecin pousse un coup de gueule salutaire L'indignation s'oppose parfaitement à la résignation. En...

Le travail, le chômage et…

Le travail, le chômage et la mort. Quelle liberté donner au travail ?

Arbeit macht frei est l'expression allemande signifiant « le travail rend libre »... On entre dans Auschwitz I sous la fameuse porte pernicieusement surmontée de l'inscription...

Que peut apporter l'assoc…

Que peut apporter l'association Lien en Pays d'OC à Caylus, au territoire Pays Midi Quercy voire à d'autres territoires ?

  Au rond-point à la sortie de Caylus en direction de Caussade ce panneau  fait poser des questions. Pourquoi tant de suicides ? A qui profite le...

COOPEK délivre-nous de no…

COOPEK délivre-nous de notre empoisonnement quotidien, du chômage et du travail mortel  !

L'économie sous l'influence de la domination spéculative fait travailler la monnaie mais crée du chômage, de la pauvreté et de la misère en ne reconnaissant pas...

Comment réagir et s'organ…

Comment réagir et s'organiser face à notre empoisonnement quotidien?

Fusion Bayer Monsanto Photo Le canard La mystique républicaine, c'était quand on mourait pour la République, la politique républicaine, c'est à présent qu'on en vit. Charles Péguy...

Jusqu'où le capitalisme i…

Jusqu'où le capitalisme industriel est-il prêt à grossir pour continuer à exercer son pouvoir ?

L'histoire prouve que le capitalisme industriel peut fréquemment financer les guerres, les terrorismes et l'empoisonnement de l'alimentation des populations. Pour continuer à dominer l'exploitation sans...

Approfondir la réflexion …

Approfondir la réflexion pour se libérer d'élites pensant à notre place : "ozon" la culture coopérative pour "faire autrement" puisque le modèle unique ne fonctionne pas

L’écologie est plus importante que le burkini Allez, on rentre ! Parce qu’il faut informer et parler des vrais sujets... Ah que ça fait du bien ! Pendant quatre...

Et si nous inversions la …

Et si nous inversions la tendance à partir de nos sols par la gestion et la diffusion de l'information pour innover le corps social-écologique et économique d'une société nouvelle?

  Un groupe de réflexion à rejoindre en cliquant ici Confronté à toujours plus de problèmes l'ancien système industriel géré par la minorité spéculative entraîne dans son...

site internet montauban