Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

      Image de Patrick Mignard Sur Facebook
Les titres
- L'humain au risque de l'intelligence artificielle
Pierre Rabhi, Juliette Duquesne
- La technologie s’est accaparée nos rêves et nos fantasmes
Dans ce monologue, l’humoriste Blanche Gardin nous explique l’arnaque de la technologie.
Est-ce possible de comprendre la population avec….la machine ? .
- Macron ou le mystère du verbe - Ses discours décryptés par la machine
- Reprendre la terre aux machines
Manifeste pour une autonomie paysanne et alimentaire

- Transition énergétique : le mirage de la croissance verte
par Pascal Hérard
- Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes
Par Blandine Vue
- Véhicules électriques : 700 000 tonnes de batteries à recycler en 2035
Par Vincent Verier

L'humain au risque de l'intelligence artificielle
Pierre Rabhi, Juliette Duquesne
Pour un monde moins numérique et plus éthique
Le nouveau « Carnet d’alerte » de Pierre Rabhi et Juliette Duquesne s’attaque aux dérives de l’intelligence artificielle, à la protection de nos données numériques et à l’influence néfaste des Gafam.
Que cache au juste l’intelligence artificielle ? Pierre Rabhi nous rappelle qu’elle est avant tout fille de l’aptitude humaine. Les ordinateurs, en effet, n’ont ni intelligence propre ni états d’âme : ils sont surtout d’incroyables machines à calculer, à « avaler » des données. Les entreprises rivalisent d’imagination pour les récolter afin de cibler... voir la présentation du livre en vidéo 

La technologie s’est accaparée nos rêves et nos fantasmes
Publié le 5 juillet 2019 par Karl  14 750 visites
Dans ce monologue, l’humoriste Blanche Gardin nous explique l’arnaque de la technologie. On nous met entre les mains des outils technologiques de plus en plus sophistiqués, de plus en plus complexes. En les utilisant, on peut avoir l’impression d’être nous aussi toujours plus sophistiqués et intelligents. Alors qu’en fait, non, pas du tout. On est juste en train de devenir des merdes en tant qu’humains…
voir la vidéo


Est-ce possible de comprendre la population avec….la machine ? .

Macron ou le mystère du verbe - Ses discours décryptés par la machine
Damon Mayaffre (Auteur) Paru le 6 mai 2021 Essai (broché)
Résumé sur la FNAC
Le mystère Emmanuel Macron est un mystère du verbe. Tel est le postulat de cet ouvrage qui pose que la compréhension du macronisme passe par l'étude critique des prises de position de Macron. Mille discours, prononcés par les présidents de la Ve?République, ont été rassemblés en corpus pour servir de comparaison avec les cent plus grands discours de Macron. L'intelligence artificielle a appris les tournures et les mots favoris, les propositions originales ou celles au contraire reprises, les emprunts sinon les plagiats, les références revendiquées ou les idéologies cachées, les tics et les éléments de langage… De quels discours Macron s'inspire-t-il le plus?? Quelles sont ses thématiques favorites?? Est-il jacobin ou girondin?? Classique ou moderne?? De droite ou de gauche?? Saint-simonien ou ricœurien?? Que nous révèle de lui cette analyse des mots qu'il a faits siens?? L'ouvrage se termine avec la projection algorithmique du discours du président Macron lorsqu'il annoncera sa candidature à sa réélection. Épatant?!
Damon Mayaffre, linguiste, historien et spécialiste d'analyse du discours assistée par ordinateur, est chercheur au CNRS et chargé d'enseignement à l'Université Côte d'Azur.  voir plus

Reprendre la terre aux machines
Manifeste pour une autonomie paysanne et alimentaire
Le temps joue pour nous : les AMAP, la Bio et les circuits courts apparaissent de plus en plus dans les médias comme dans nos assiettes – l'opinion publique est acquise. Si chaque consommateur change ses habitudes alimentaires, si chaque agriculteur se forme à l'agroécologie, alors la victoire est au bout de la fourchette.
Ceci est une fable.
L'appel à la responsabilité individuelle, ce " chacun doit faire sa part ", ne mettra jamais fin au modèle alimentaire industriel et marchand. Celui-ci est une machine à produire Voir la suite

L’atelier paysan sur Facebook
 

 

 Transition énergétique : le mirage de la croissance verte

par Pascal Hérard

Un "Green new deal" européen pour lutter contre le changement climatique et relancer l'économie est souhaité par de nombreux acteurs politiques, économiques ou défenseurs du climat. Pourtant, la théorie de la "croissance verte" et ses programmes de production d'énergie par les renouvelables sont contredits par de nombreuses recherches. Voir plus

 

Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes

Par Blandine Vue

Au nom de la transition énergétique, les campagnes s’industrialisent à grande vitesse. L’autrice de cette tribune raconte la métamorphose de la Haute-Marne, autrefois vivante et dorénavant colonisée par les éoliennes, les méthaniseurs, les plantations de biomasse…

Blandine Vue est docteur ès lettres, diplômée en sciences du langage, lauréate de la Fondation Nicolas Hulot pour ses activités pédagogiques de terrain. Elle a publié plusieurs ouvrages, dont Histoire des paysages (éd. Errance) et un roman, La Colonie (éditions L’Harmattan). Voir plus

Véhicules électriques : 700 000 tonnes de batteries à recycler en 2035
Par Vincent Verier
L’Europe doit créer sa filière de recyclage de batteries pour limiter l’impact de la voiture électrique sur l’environnement. En France, la SNAM, une entreprise spécialisée dans le recyclage, s’y prépare.

Des métaux toxiques, rares, précieux, du plastique mais aussi des acides. Dans les batteries de voitures électriques , on retrouve un peu de tout. Des matières valorisables, mais aussi dangereuses et polluantes . À la SNAM, une des deux principales entreprises françaises spécialisées dans le recyclage des batteries, on se prépare à vivre de grands bouleversements dans les prochaines années. Voir plus

Acheter un Véhicule Electrique , un geste vert ou pas ?

Écrit par Pierre Langlois

Les véhicules routiers auront beau tous être électriques, ça ne règle pas les problèmes de la congestion routière et des stationnements en ville. Par ailleurs, d’ici 2050 l’humanité devrait avoir atteint une population de 10 milliards d’individus sur la Terre, qui voudrons, eux aussi, une part de notre confort pour les transports, entre autres. On se doit donc de changer de paradigme, car on va épuiser toutes les ressources de la planète, très rapidement, et la polluer à outrance encore plus, pour extraire les ressources nécessaires et fabriquer les nombreux véhicules nécessaires, si on continue « business as usual ».

« Chaque jour de la semaine dans les grandes villes du Québec, les Québécois transportent avec eux 25 millions de sièges vides dans leur voiture, dont 14,8 millions dans la région de Montréal. Les problèmes de congestion qui s’aggravent sont causés par une vérité qui dérange : nos routes sont saturées de voitures vides. »

Que dire de plus, sinon qu’il est plus que temps d’agir pour remédier à ce gaspillage de ressources, au lieu de multiplier les routes et autoroutes. La solution est simple, le covoiturage  lire l’article complet

Les véhicules autonomes dans la neige et le brouillard

Écrit par Pierre Langlois  lire l'article