Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Faciliter une réflexion coopérative et constructive durable d'une économie réelle adaptée aux besoins des consommateurs dans nos ruralités et au-delà

 

La réflexion de la société civile est indispensable à la démocratie évolutive et à l'Economie à Valeurs Ajoutées Humaines.

Papa Etat et sa pyramide institutionnelle appellent à la lutte contre le chômage de longue durée tout en appelant à devenir bénévoles solidaires : initiatives tendant à devenir perpétuelles dans une société en crises. L'accompagnement de subventions pour ces initiatives qui se veulent participatives correspond-il au fonctionnement évolutif nécessaire à une consommation en pleine expansion ( exemple la qualité alimentaire recherchée) et l'organisation de la production pour y répondre ? 

Ce fonctionnement malgré la bonne volonté des agents administratifs des services publics ne répond pas à l'augmentation rapide des services ( sociaux, écologiques et économiques) car il ne comble pas le décalage avec la rapidité indispensable à laquelle il est nécessaire de réagir et l'organisation que l'on doit avoir déjà pensé depuis quelques années avec les réseaux internet. Le fondement d'un organisme social tri-articulé évitant la totale précarité pour les uns et les privilèges pour les autres ne doit pas être évité ou oublié dans la réflexion avec la société civile. La démocratie évolutive appelle à la réflexion.

Cette réaction rapide demande à avoir préparé des réseaux transversaux en les complétant aujourd'hui par des services liés aux Nouvelles Technologies de Communication sans que la pyramide institutionnelle gouverne d'en haut puisque le rôle de l'Etat est avant tout de réguler la justice.

Les moyens trop moyens de la Justice

Vous vous penchez à votre tour sur la Justice, mais sous l’angle des moyens financiers dont elle dispose.

Oui, il est frappant de constater que la France attribue moins de moyens financiers à sa Justice que beaucoup de grands pays européens. C’est très clair. La France y consacre 72 euros par habitant, contre 146 en Allemagne et 155 au Royaume-Uni. (écouter l'émission)

Lorsque l'Etat et sa pyramide institutionnelle entreprend de diriger l'économie en favorisant les privilèges et les carrières de certaines entreprises ; il s'oppose aux dynamiques économiques libres mobiles indispensables pour répondre à la demande réelle d'une consommation responsable et d'une économie évoluant vers la délivrance de la spéculation.

Cette consommation responsable ne peut se construire qu'à partir de la tri-articulation : producteurs , consommateurs , distributeurs engendrant de nouvelles entreprises 

Le chômage conséquence de manque d'emplois ( c'est à dire de travaux rémunérés ) appelant au bénévolat ; créent des conditions par lesquelles les services dit « publics » ne peuvent pas favoriser une économie réelle mais plutôt des privilèges, des carrières éternelles malgré les échecs répétés qui s'ajoutent aux spéculations .

Ces contradictions créent des illusions , les mots se vident de leurs sens, déboussolent l'économie en la coupant des besoins essentiels du consommateur responsable ; les dettes s'accumulent, les projets gouvernés d'en haut ne peuvent jamais aboutir annonçant ainsi des faillites ( contraires à une économie réelle consciente ).

Le bénévolat ne peut devenir perpétuel dans un projet durable de société qui favoriserait l'esclavagisme des temps modernes pour les uns et le développement des privilèges pour les autres.

Il est donc logique que des services publics deviennent innovants pour sortir de ce piège anti-social . En s'appuyant sur l'organisme social tri-articulé et sur le fondement tripatite : producteurs-distributeurs-consommateurs, les services publics repensés par la société civile auront pour objectif de construire une Economie A Valeurs Ajoutées Humaines. Cette économie permettra d'avoir un revenu pour chaque travail. Cette économie saine basée sur des fondements en recherche d'équilibre sera en mesure de former des contributions sociales et écologiques tout en redistribuant aux jeunes, aux ainés et aux plus fragiles ce qu'actuellement les services publics gouvernés par l'Etat ne peuvent pas organiser par manque d'informations et de compétences.

Depuis plus de vingt années l'association Lien en Pays d'OC s'est constituée entre Producteurs, consommateurs et distributeurs pour engager une réflexion et une organisation libre indépendante du pouvoir d'Etat dépassé par les problèmes qui ne font que s'ajouter régulièrement à sa gouvernance .

Nous sommes aujourd'hui en mesure de proposer un projet coopératif accompagné d'outils et de moyens pour donner à l'alimentation de qualité la place qu'elle mérite dans notre économie afin qu'elle puisse continuer à évoluer avec les trois acteurs impliqués dans des besoins responsables et concertés et un développement durable basé sur ces trois piliers fondateurs: social-écologie-économie.

Réflexion à un plan de financement coopératif durable pour un organisme économique alimentaire démocratique durable sans frontières avec les autres besoins essentiels du territoire rural Pays midi Quercy et ceux de proximité, voire au-delà ( lire la suite

Démocratie Participative ou Évolutive ? Pour l’expérimentation d’une démocratie de la société civile Michel Laloux

De nombreux évènements locaux et mondiaux montrent que nous sommes entrés dans une période de changements, voire de bouleversements qui ont un impact dans les domaines scientifiques, technologiques, climatiques, etc. Mais dans chaque cas, nous pouvons nous demander si le changement correspond à une transformation ou s’il procède d’une continuation d’une approche ancienne des choses.

Pour ce qui est de la démocratie, il est indispensable de se poser la question, car le mot changement est bien galvaudé. Quel est le candidat à l’élection présidentielle de 2017 qui ne s’en réclame pas ? En politique, les mots sont vidés de leur sens et deviennent des outils de communication, souvent trompeuse. Par exemple, prenons l’expression Démocratie Participative. Lire la suite

Objectif de l'association Lien en Pays d'OC: informer de divers aspects de tri-articulation sociale afin de faciliter le développement coopératif de nos villages en phase de désertification économique.

Chaque année , l'association Lien en Pays d'OC organise une journée de transition à Caylus ( village rural du Pays Midi Quercy ) en lien direct avec la construction d'un passage vers une économie sociale réelle.

Des méthodes, des concepts, des moyens sont proposés pour resserrer les liens inter-actifs entre producteurs- distributeurs et consommateurs d'une part et entre élus, institutions publiques et actions de la société civile existant d'autre part .

 

Des films, des interventions, des témoignages pour faciliter une réflexion coopérative de construction durable d'une économie réelle adaptée aux besoins des consommateurs dans nos ruralités pour un organisme social tri-articulé.

Pour innover de nouvelles formes sociales économiques et écologiques, la démarche de Lien en Pays d'OC permet de dépasser les intérêts limités à quelques profits et projets personnels. Cet objectif est forcément évolutif, et de ce fait doit s'accompagner d'une réflexion de financement coopératif durable adapté à un monde en transition et pleine dynamique « ouvert en conscience pour les générations futures tout en s'appuyant sur les besoins essentiels de la consommation de de la société civile ». Des moyens qui seront utilisés : le financement participatif ou « Crowdfunding » , le commerce communautaire et des concepts de fidélisation tel que Aequitas .

Les mairies , les institutions publiques comme les citoyens pourront participer librement à ces financements participatifs.

Plus de consciences et plus de frontières entre intérêts personnels et services publics ? 

 Un moyen de reconstruire une confiance à partir d'initiatives individuelles citoyennes de la société civile Services Publics Citoyens : pour y parvenir construire une réflexion de financement social coopératif  .

 

Depuis une vingtaine d'années, le démantèlement des services publics progresse rapidement. Est-il inéluctable? Pourquoi les discours et propositions des défenseurs des services publics n'ont-ils pas une force suffisante pour l'enrayer? Cette question ne devrait pas être escamotée. Il est incontournable de se mettre en face de cette réalité: l'idée de services publics uniformes, sur tout le territoire et réglés par un État central, n'a plus la force interne qui ferait rempart aux partisans de la privatisation. Nous devrions donc nous poser la question: la façon dont nous avons conçu la notion de service public est-elle conforme à la démocratie? N'est-elle pas un obstacle à la réalisation même d'un idéal qui nous est cher?

Poser cette question, c'est s'ouvrir à une autre façon d'envisager les services publics. C'est mettre en marche son imagination sociale vers d'autres possibles. ( lire la suite

Le Vendredi 27 janvier à 19h30 (salle des associations à Caylus 82160 15 avenue du père Huc entrée médiathèque )

Projection d'un film de la série de Bernard Bonnamour «  L'Economique, le Juridique , le Spirituel pour un organisme social tri-articulé » durée : 1 heure suivi d'échanges sur les rencontres et projets liés à divers aspects de la tri-articulation sociale.  

La tri-articulation sociale n'est pas une théorie abstraite, un programme politique rigide, une idéologie nouvelle censée remplacer une autre, des recettes miracles ou une solution toute faite. Il ne s'agit pas de réaliser une société idéale à partir d'institutions qui devraient apporter le bonheur de tous.

Les idées de la tri-articulation sont profondément réalistes car elles sont acquises à partir d'une observation approfondie des lois et forces vivantes (et donc évolutives) qui sont à la base de la vie sociale.( voir la suite

 

site internet montauban