Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Economie à Valeurs Ajoutées Humaines , Nouvelles Technologies de Communication et Gestion optimisée des Ressources Planétaires

11698543_411309835738289_7524818414989027966_n
Photo de Isabelle Fluckiger Jachym Créat'heures


La crise grecque, la crise des éleveurs et agriculteurs , la croissance du chômage interrogent l'Economie de la France et de l'Europe dont les monnaies deviennent rares pour le peuple.

Les Nouvelles technologies de communication permettent des espaces d'informations et diffusent des exemples pratiques pour rechercher à faire autrement et sortir  des modèles qui ne fonctionnent pas . 

Pour sauver des systèmes en faillite, les gouvernements renflouent les banques avec l'argent des populations, mais ces systèmes seront de nouveau en faillite. Voir la banqueroute de Chrysler et General Motors ici

Les nouvelles technologies au service de l'information, des savoirs, de la recherche d'équilibre entre l'offre et la demande ( et vice-versa) permettent  d'ouvrir  la logistique de  l'Economie à Valeurs Ajoutées Humaines en adaptant des monnaies à cet effet.

L'Etat, les lois, les crises et les plans de réformes se succèdent. Que peut-on espérer des réformes perpétuelles sans remonter aux causes profondes : la pollution économique ?

Casser, détruire, créer du chômage, du bénévolat à vie, des emplois subventionnés sont les symptômes d'une grave maladie de l'économie voire de sa mort prochaine; subirons-nous face à cette tendance le développement du nombre de SDFs ou bien co-construirons nous un développement basé sur l'économie réelle par laquelle chacun reçoit un revenu d'existence pour son travail  ?

Ce qui ne fonctionne pas

La gestion des ressources planétaires, les nouvelles technologies de communication et l'Economie à Valeurs Ajoutées Humaines  Photo Les Economistes Atterés

Opération séduction de Xavier Beulin, patron de la FNSEA

Critiqué par sa base, le président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles, agrobusiness man aux multiples casquettes, a publié mardi une lettre pour réaffirmer son engagement auprès des éleveurs, mais surtout pour redorer son image de paysan syndicaliste. lire la suite 

Lettre aux éleveurs. La mise au point de Xavier Beulin

Le 23 juillet, le président de la FNSEA a été accueilli fraîchement par les agriculteurs en colère sur un barrage à Lyon. Xavier Beulin a reçu des bouteilles de lait de des fruits à la figure, preuve que la base doute de l'efficacité du leader. Auparavant, c'est en Bretagne qu'il avait dû répondre à des éleveurs en colère. Dans une lettre ouverte aux paysans, il s'en prend aujourd'hui aux politiques, aux syndicats et assure que sa situation personnelle n'influe pas sur sa direction. Une volonté de reprendre la main dans une période trouble. lire au suite 

Dans un interview à journaldeleconomie.com, Mr Benoît Biteau, Vice président de la région Poitou-Charentes, nous livre son exaspération quant à la politique de gestion des déchets choisie pour cette zone environnementale sensible constituée de l'estuaire de la Charente, du bassin Marennes-Oléron et du littoral Royannais. voir la vidéo 

Des expériences à faire connaître car elles fonctionnent bien, merci de les diffuser dans vos réseaux d'amis.

Aider les paysans à s’installer

On l’oublie trop souvent, mais s’installer en agriculture ou développer une activité rurale, cela passe d’abord par un lieu prêt à accueillir le projet. Aujourd’hui, la spéculation foncière rend les prix de la terre inaccessibles et la ressource elle-même se fait de plus en plus rare. Dans ces conditions, trouver une terre pour lancer son projet peut relever d’un parcours du combattant.

L’accès à la terre s’avère plus difficile encore pour ceux qui ont choisi le métier d’agriculteur sans être issus d’une famille d’exploitants, parce qu’ils ne bénéficient pas de l’appui d’un réseau professionnel ou familial, et parce que les financeurs potentiels n’accordent pas leur confiance de prime abord. lire la suite 

Chômeurs et paysans, à Couëron, ils mettent la terre en commun

A la périphérie de Nantes, dans le jardin autogéré de la Coutelière, une quarantaine de personnes précaires ont déserté le marché du travail pour se tourner vers l’agriculture vivrière. Avec l’aide d’anciens « paysans travailleurs », ils ont créé un lieu où l’on se réapproprie la vie. lire la suite 

Belgique : 1800 m2 de forêt où tout est comestible

à Mouscron, Josine et Gilbert Cardon ont planté une forêt entièrement comestible! A Mouscron, Josine et Gilbert Cardon ont planté une forêt entièrement comestible!

Il y a 5000 variétés de légumes et 2050 arbres différents. Aucun produit fongicide n’a été utilisé, aucun arrosage, aucun pesticide…lire la suite 

 Des Conseils tenteront de développer leurs territoires, mais pourront-ils sauver le système local avec des outils « copié-collés » sur le modèle qui prolongerait un esprit en faillite ?

Ne devra-t-on pas innover la gouvernance avec des outils repensés et réadaptés à ne pas refaire les mêmes erreurs ?

 Les manières de penser sans introduire « de nouveaux champs d'expérimentation » restent étroitement liés à la seule ambition de gouverner les hommes malgré eux avec des opinions fausses sur l'idée toute faite du pouvoir intelligent de gouvernance.

 L'intelligence collective et le bon sens ne se décrètent ni pas par des lois ni par la succession interminable de réformes mais par la recherche de l'information réelle avec les acteurs de terrain et l'organisation de l'emploi avec des nouvelles technologies .

Les nouvelles technologies permettent de gérer l'intelligence collective dans l'espace et le temps, elles permettent de mieux acquérir des savoirs, des connaissances, des informations et des formations en évitant les voyages inutiles vers de grands colloques aux grands coûts mais ne changeant pas le fond réel des problèmes et des solutions de terrain.

La nouvelle organisation sociale est un réel travail prenant du temps d'analyse afin d'éviter de reproduire les mêmes erreurs et surtout de développer l'écoute plutôt que de faire taire les acteurs qui ont des expériences et des projets en cours à proposer lors de rencontres et d'événements locaux. Les rencontres et événements locaux doivent s'adapter à devenir des espaces d'échanges  démocratiques pour co-construire les solutions coopératives d'avenir et gérer convenablement les problèmes du présent et ceux probables à venir).

Le fait de tricher sur les chiffres et la manière de rassurer sur l'état réel du climat , ne donnera aucun résultat pour éviter les catastrophes . L'augmentation de la température est la conséquence de cinquante années de sur-pollution atmosphérique et cette sur-pollution est la conséquence de la sur-pollution économique : la véritable cause.

Continuer à subventionner les mêmes outils ( en changeant la modalité de calcul des températures avec de nouveaux thermomètres pour rassurer la population) ne donnera pas de solutions pratiques face au changement climatique et à la croissance du chômage. Les gouvernements ne remettant pas en cause la gestion des problèmes ne feront que conduire toujours un peu plus vers le désastre. L'économie du désastre est celle qui accumule la monnaie  et fait d'un outil d'échange un produit rare pour les classes populaires.

La monnaie doit redevenir un outil capable d'échanger les besoins prioritaires : l'alimentation , les vêtements , les logements , les outils de communication, l'éducation et leur utilisation coopérative de manière à mettre en pratique la co-construction qui nous permettra de gérer au mieux nos ressources en abandonnant l'esprit d'exploitation. Cette manière de travailler prépare la transition avant l'effondrement du système tenu actuellement en perfusion par des institutions inutiles voire nuisibles.

 Lorsque cet effondrement surviendra, les gouvernements s'effondreront, seul la Cybernétique gouvernera la production des ressources mais les hommes devront être capables de se gouverner eux-mêmes en s'écoutant religieusement les uns les autres. Chaque être humain de par son expérience est unique et digne de respect . Chaque être humain peut dépasser le système actuel bâti sur les privilèges du pouvoir de groupes humains sur les autres groupes . Ce temps du pouvoir est révolu dans l'avenir qui s'annonce : car la survivance n'est pas basée sur la logique des concours des meilleurs et des diplômes.

Comment dépolluer l'économie ?

De même que la nature est polluée par une industrie et des modes de consommations qui ne la respectent pas, l'économie est polluée par la financiarisation et la spéculation qui lui sont étrangères par nature.
Ces deux types de pollutions ont des causes communes. Y remédier nécessite de développer des outils concrets et une mobilisation citoyenne ciblée.
Michel Laloux est économiste, formateur et philosophe de l'éducation.
Il nous emmène à la découverte d'une Économie à Valeurs Ajoutées Humaines et d'une Démocratie Évolutive, fondements d'une écologie de la nature et de la société. voir la vidéo 

Les compétences numériques constituent une assurance contre le chômage

Dans une publication du début du mois de juillet 2015, l’OCDE s’est intéressée aux liens qui peuvent exister entre le niveau de compétence dans la maîtrise des outils et interfaces numériques et la possibilité d’être au chômage. Le résultat est très clair : plus on a de compétences numériques, moins on a de possibilité de se retrouver sans emploi.

Plus exactement, « le fait d’atteindre les niveaux les plus élevés de compétences en résolution de problèmes à l’aide des TIC (technologies de l’information et de la communication) augmente la probabilité d’être actif, pour un adulte, de 6 points de pourcentage par rapport aux individus se situant aux niveaux les plus faibles dans ce domaine, même après contrôle de différents autres facteurs, tels que l’âge, le sexe, le niveau de formation, le niveau de compétences en littératie et en numératie, et l’utilisation de la messagerie électronique dans le cadre privé. » lire la suite 

Peut-on (re)devenir un candidat idéal grâce au BigData ?

L’analyse des gros volumes de données et la sémantique offrent de nouveaux outils pour les recruteurs, de nouvelles perspectives pour les candidats et un meilleur suivi de l’évolution des collaborateurs. lire la suite

Les nouvelles technologies au service de la recherche d'équilibre entre l'offre et la demande ( et vice-versa) et la diffusion de l'information dans nos réseaux sur internet .

Les nouvelles technologies au service d'une économie réelle doivent s'appuyer sur l'économie et la démocratie alimentaire et sur les 3 piliers fondamentaux : producteurs-consommateurs et intermédiaires.

Les grandes distributions ont détruit le travail des intermédiaires celui d'informer et de rechercher un équilibre entre l'offre et la demande et vice versa . Pour qui et pourquoi produisons nous ? lire la suite 

Voir le  complément d'informations

Edwy Plenel - la démocratie contre nos régimes oligarchiques voir la vidéo 

Et la souveraineté : c'est le peuple. Il faut donc consulter l'avis du peuple, sinon nous nous couperons du peuple N. Sarkozy. Souvenez-vous : le jour où Sarkozy a trahi la FRANCE avec le Traité européen (2007) voir la vidéo 

Un mouvement  Zeitgest pour Vénus project de Jacques Fresco une vidéo à voir

Vers une monnaie nationale complémentaire de bien commun conférence Ph. Derudder et F. Morin - Toulouse voir la vidéo 

Mais tout le monde ne dit pas oui à la ruche lire la suite 

L'industrie agricole en crise et ses dégâts, pourtant un autre modèle existe lire la suite 

La grande distribution est devenue un fléau mondial lire la suite 

Libérons l'économie réelle de la spéculation lire la suite 

Vous n'avez pas de diplômes d'Etat mais assez de bon sens pour innover avec conscience , ce projet vous intéresse lire la suite 

Indignez-vous contre l'accord de la division qui impose à la Grèce un remboursement des intérêts de la dette

lire la suite

Le moment de vérité : dette illégitime ou projets de biens communs ? lire la suite 

Remonter à la source pour trouver de réelles solutions lire la suite 

site internet montauban