Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Fil des actualités

OGM : l'étude qui accuse

a60723325434_2438122_1770


OGM : des évaluations désastreuses et un débat mal posé
Communiqué de presse
par Inf’OGM , octobre 2012

La vérité sur les OGM c'est notre affaire ! par Corinne Lepage avocate et femme politique http://www.eclm.fr/ouvrage-358.html

Santé publique OGM : comment une étude bidonnée par Monsanto a été validée par les autorités sanitaires

La recherche scientifique menée par Gilles-Eric Séralini sur un OGM de Monsanto a été violemment critiquée dans sa méthodologie. Mais qu’en est-il des tests menés par les firmes elles-mêmes ? Un rapport montre les dissimulations et extrapolations bien peu scientifiques qui accompagnent l’évaluation du seul OGM autorisé à la culture en Europe, le Mon810. Des extrapolations reprisent à leur compte sans vérification par les autorités sanitaires européennes.

Lire la suite sur Basta!

Les OGM approuvés par l’UE ne sont pas soumis à l’approbation nationale, décide la Cour  Résumé posté par Meridian le 9/10/2012
Source: Bloomberg (6 septembre 2012) Auteur(s): Rudy Ruitenberg
La Cour de Justice européenne a rendu cette semaine un arrêt indiquant que la mise en culture de plantes génétiquement modifiées telles que les variétés de maïs MON 810 de la compagnie Monsanto ne peut pas être soumise aux procédures nationales d’autorisation par des pays spécifiques de l’Union européenne (UE), lorsque le bloc dans son ensemble en a approuvé l’utilisation et la commercialisation.suite:http://lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=310:ou-cette-europe-nous-menera-t-elle-&catid=13:agenda&Itemid=59

OGM, nucléaire : Tous cobayes? le dernier film de JP Jaud

http://lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=303:tous-cobayes--&catid=13:agenda&Itemid=59

Stop aux subventions pour la pollution

Chaque année, l'Etat subventionne les activités et secteurs nocifs à l'environnement à hauteur de 20 milliards d'euros.
En pleine crise écologique et économique, il est temps de stopper cette politique contre-nature !
http://stopsubventionspollution.fr/

Interview de Guy Kastler, coordinateur général du réseau Semences paysannes, membre de la Confédération paysanne, négociateur au Grenelle de l'environnement pour les Amis de la Terre.
Dimanche 14 octobre 2007 à l'Université Paris 8 à Saint-Denis, lors du rassemblement des marcheurs anti-OGM, de Chartres à Paris.

http://www.dailymotion.com/video/x39g50_guy-kastler-paysan-et-syndicaliste_news

Faisons le point sur la mutagénèse http://www.resogm.org/spip.php?article166

Voir à la suite l'article "la mutagénèse ou l'art subtil de la sémantique "

Des infos OGM  complémentaires

Un article de Jeremy Scahill, Blackwater’s Black Ops (Les opérations secrètes des Blackwater), paru dans The Nation le 15 septembre 2010, a révélé que la plus grande armée de mercenaires du monde, la compagnie de services clandestins d’intelligence Blackwater (aujourd’hui appelée Xe Services) a été vendue à la multinationale Monsanto.

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article14915

 Quatre industriels seraient en passe de se voir rayés de la liste des représentants d’intérêts de l’Assemblée nationale. Leur point commun : ils travaillent sur les OGM…

http://www.usinenouvelle.com/article/le-lobby-ogm-mis-a-la-porte-de-l-assemblee-nationale.N184325

Étude sur les OGM, comment Gilles-Eric Séralini a gagné la partie
http://www.huffingtonpost.fr/2012/10/22/etude-sur-les-ogm-comment-seralini-a-gagne_n_1999907.html

LA MUTAGENÈSE OU L'ART SUBTIL DE LA SÉMANTIQUE

On se souvient tous de la montée de bouclier citoyenne face à l'intrusion des OGM en culture deplein champ. Politiques, médias, y sont allés de concert

pour dénoncer la dangerosité face àl'absence de garde-fou de ces semences à la pollinisation incertaine et aux conséquences douteuses.

La firme multinationale Monsanto a été le fer de lance de cette industrie agroalimentairenauséabonde et s'est vu placée comme le diable à abattre

par les défenseurs des semences libres etpaysannes. Malgré l'autorisation de quelques produits dans l'Union Européenne, la bataille a été

gagné en partie grâce à une interdiction nationale de cultiver les OGM en France. En partieseulement puisque du bétail continue à être nourri via des

végétaux génétiquement modifiés et destraces peuvent être décelées sur certaines de nos denrées alimentaires.

Quid de la mutagenèse ?

Le citoyen lambda n'en sait rien ou si peu. Sommes-nous abasourdis par la multitude de combats à mener de front ? Pensons-nous naïvement que tout

comme les gaz de schiste, la bataille est déjà gagnée ?

Bien pire, la firme Pionner (à visionner le film « We feed the world ») a su mener campagne pourque ses inventions agronomiques ne soient surtout pas

répertoriées comme des OGM... D’où ladifférence, profonde selon eux, entre transgenèse et mutagenèse.

La transgenèse est une manipulation génétique, où les scientifiques ponctionnent des fragmentsd'ADN d'un ou plusieurs sujets donnés pour l'intégrer

à une plante. Ce fut le cas du tristementcélèbre maïs Bt dans lequel des particules du Bacillus thuringiensis ont été injecté afin de soi-disant

lutter contre la pyrale du maïs.

Quant à la mutagenèse qui bénéficie d'un flou sémantique elle décrit une mutation naturelle de certains végétaux depuis la nuit des temps. Définition

rassurante reprise par certains « journalistes » en guise d'introduction afin de discréditer toute opposition à cette technique culturale nouvelle sauveuse de l'humanité et de sa faim (fin?) !

Une autre version la définit comme une sélection génétique dirigée ou aléatoire par bombardementsde radiations et/ou d'herbicides ou autres produits

(colchicine) en peu de générations. Les graines, le pollen et toutes cellules résistantes à ces traumatismes sont ensuite sélectionnés puis multipliés

afin de créer une semence stable et résistante aux herbicides. Mais tout comme pour la transgenèse, les conséquences sur l'environnement restent inconnues et l'absence de classification volontaire sur la liste des OGM en ont fait une culture de plein champ, notamment pour le tournesol en cette année 2012 et l'année prochaine le colza. Alors que suivant cette définition, il est invraisemblable de ne

pas considérer ses nouvelles plantes comme des Organismes Génétiquement Modifiés !

Les quelques personnes opposées à de telles techniques culturales comme Guy Kastler passent pour des empêcheurs de semer en rond, toujours là pour livrer bataille contre le progrès et la technologie.

D'autant plus qu'il existe une ombre au tableau à savoir que de nombreuses semences issues de mutagenèse se retrouvent dans le circuit de l'agriculture biologique. Il est cependant difficile à croire que les techniques utilisées par Pionner, à savoir l'utilisation de radiations et d'herbicides soit les mêmes pour les sélections de semences calquées sur le cahier des charges de l'agriculture

biologique.

Rappelons que par la diversité des semences anciennes et des techniques culturales ancestrales et en devenir (semi direct, BRF,...), nous n'avons pas besoin des OGM, nous avons déjà tout pour nourrir le monde nous-même !

OGM : Organismes Génétiquement Modifiés http://www.greenpeace.org/france/fr/campagnes/ogm/

OGM : organismes génétiquement modifiés

Le génie génétique en agriculture from Greenpeace Suisse on Vimeo.

Depuis 1996, Greenpeace se bat contre la dissémination des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM).  Car les OGM sont aujourd'hui synonyme de risques :  Ils sont un danger pour l'environnement, présentent des risques pour la santé et menacent les équilibres économiques et sociaux. Ils posent également des questions éthiques qui n'ont pas fait l'objet d'un débat suffisant.

Voir la page : Problèmes


OGM : Ce que veut Greenpeace :


Greenpeace est opposée à la culture des OGM en plein champ.

  • Parce qu'elle est source de pollution génétique.
  • Parce qu'elle menace la biodiversité.
  • Parce qu'elle contamine inévitablement les filières agricoles traditionnelle et "bio".


En revanche, Greenpeace n'est pas opposée à la recherche en milieu confiné (sous serre ou en laboratoire), notamment dans une perspective médicale. Nous ne sommes pas contre la recherche ou le progrès. Nous sommes pour que la science profite à tous en respectant l'environnement.

Aujourd'hui, ce n'est pas le cas. Les OGM enrichissent les grandes multinationales comme Monsanto ou Bayer. Elles nous présentent les OGM comme la solution à la faim dans le monde. Mais 99% des céréales génétiquement modifiées n'ont pas un rendement supérieur aux céréales traditionnelles. Elles ne résistent pas non plus à la sécheresse.

En outre, les OGM appauvrissent les petits paysans, standardisent les pratiques agricoles et mettent en danger la biodiversité. Ils vont à l'encontre d'une agriculture durable et arrivent dans nos assiettes sans que nous ayons pu donner notre avis. Au final, les OGM assoient le pouvoir d'une infime minorité sur le reste de l'humanité.

Voir la page : Solutions


OGM : état des lieux en France et en Europe

Les OGM dans les champs

Deux OGM sont autorisés dans les champs en Europe : il s’agit du maïs MON 810 de Monsanto  et de la pomme de terre Amflora de BASF. Seul le maïs Mon 810 est effectivement cultivé sur le sol européen, essentiellement en Espagne.

Huit pays européens ont instauré un moratoire national pour interdire la culture des OGM sur leur sol. C’est le cas de la France qui l’a justifié en parlant de menaces graves pour l’environnement et en invoquant le principe de précaution. Mais ce moratoire est très fragile juridiquement; il a d'ailleurs été annulé une première fois en 2011 par la Cour de Justice Européenne en raison d’un vice de forme. Le gouvernement français l’a restauré en mars 2012 en invoquant de nouveaux arguments scientifiques et afin d’éviter que du maïs OGM ne soit semé au printemps. Mais l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a estimé que les arguments avancés par la France n’étaient pas fondés.

Les OGM dans la chaîne alimentaire

En 2012, 46 OGM sont autorisés à l’importation, à la transformation et l’alimentation humaine et animale en Europe. Il s’agit essentiellement de maïs, soja et colza que l’on retrouve quasi-exclusivement dans l’alimentation animale. En France, environ 80% des animaux d’élevage reçoivent une alimentation à base d’OGM.

Depuis juillet 2012, un étiquetage « nourri sans OGM » existe en France pour informer le consommateur sur les produits animaux (viande) ou issus d’animaux (produits laitiers, œufs..) ayant reçu une alimentation exempte d'OGM. Lorsque rien n’est indiqué sur l’emballage, il est possible, et probable, que les animaux aient été nourris aux OGM.


Les OGM dans les assiettes

Depuis 2003, l’étiquetage des produits alimentaires contenant plus de 0,9% d’OGM est obligatoire en Europe. Dans ce cas, les emballages portent la mention « génétiquement modifié ». Cet étiquetage est le résultat notamment d’une intense mobilisation citoyenne anti-OGM et d’un fort rejet par les populations : 71% des européens y sont opposés, et 79% des Français le sont.

Pour ces raisons, les industriels de l’agroalimentaire ne commercialisent pas ou très peu de produits à base d’ingrédients génétiquement modifiés par crainte de ne pas parvenir à les vendre. C’est la raison pour laquelle on ne trouve quasiment pas de produits OGM dans les épiceries et supermarchés français, à l’exception de quelques produits importés, des Etats-Unis notamment.

Le risque de voir des OGM en plein champ

La menace la plus concrète pour les citoyens européens, c’est que la commission européenne autorise du jour au lendemain de nouveaux OGM en Europe.

Une quinzaine d’OGM est, en effet, en attente d’autorisation. Or, cette décision s’appuie principalement sur l’avis de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA). Mais l'EFSA est une institution dont le fonctionnement est plus que contestable !

Il est urgent que l’EFSA soit réformée afin, notamment, que cet organisme demande et prenne en compte des études scientifiques indépendantes et menées sur le long terme (et pas exclusivement les études fournies par les vendeurs d’OGM eux-mêmes comme c’est le cas actuellement). L’intégralité des données de ces études doit également être accessible.

Et au-delà de l’impact sanitaire des OGM, il est également nécessaire d'inclure dans les évaluations leurs impacts environnementaux (utilisation massive de pesticides, résistance accrue des insectes nuisibles…) et socio-économiques (conséquences d’une dissémination des OGM pour les agriculteurs bio …).

Face à ces incertitudes, appliquons rigoureusement le principe de précaution en demandant un moratoire sur tous les OGM en Europe.

Nous n’avons pas besoin des OGM mais d’une agriculture écologique capable de produire des aliments sains dans le respect de l’environnement !

 

 Le maïs transgénique MON810 devrait être dans les champs fin février, son pollen est impropre à la consommation humaine.
En 2011 les apiculteurs espagnols se sont retrouvés avec du miel invendable, en France c'est pour ce printemps 2012.

Pour l'instant le nombre de signatures est trop insuffisant. Alors je vous passe le témoin, à faire suivre!

http://www.ogm-abeille.org/#petition


Là où tous les militants du monde se cassent les dents contre le puissant loybby OGM, une petite plante fait de la résistance.

Cette plante est en train de faire tourner les beaux rêves de Monsanto en cauchemars.

Les OGM, pour Monsanto, c’est la réponse absolue à la prédation des insectes.

Pour les écologistes, et pour beaucoup de citoyens responsables, les OGM sont une menace pour l’environnement.

L’amarante est une plante bien connue de nos ancêtres, puisque les Incas la considéraient comme une plante sacrée.

http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/l-amarante-plante-espiegle-56310

 Une bonne nouvelle: Kokopelli en marche pour la victoire

http://indigne-e-s.net/2012/01/proces-devant-la-cour-de-justice-de-lunion-europeenne-kokopelli-en-marche-pour-la-victoire/

 Les OGM progrès d'une science dirigée par une petite caste d'élites-affairistes ou régression sociale imposée pour le plus grand nombre de nos concitoyens ? Le débat démocratique est lancé:

  Pour redémocratiser notre société : les conventions de citoyens, la protection des lanceurs d'alerte

Fondation des sciences citoyennes : nos propositions et projets de loi

http://www.centpourcentnaturel.fr/post/2011/02/02/La-Fondation-Sciences-Citoyennes

http://www.crid.asso.fr/spip.php?site141&debut_articles=5#pagination_articles

- Suicide collectif de 1500 fermiers  indiens ruinés à cause des OGM: lire l'article

Les abeilles meurent aussi à cause des pouvoirs publics http://www.confederationpaysanne.fr/images/imagesFCK/file/2009/productions/Api/200909comm_apimondia_sabench_pdf.pdf

Indiscipline ou mensonge intellectuel ? http://indisciplineintellectuelle.blogspirit.com/

- pour une protection de l'apiculture et des consommateurs face aux lobby des OGM: signons la pétition

- un exemple à suivre intoxiqué par des pesticides un agriculteur lyonnais assigne Monsanto en justice

http://www.liberation.fr/depeches/01012377103-intoxication-aux-pesticides-monsanto-assigne-par-un-agriculteur-a-lyon

- lettre ouverte aux agriculteurs progressistes qui s'apprêtent à semer du maïs transgénique

http://www.kokopelli.asso.fr/articles/lettre-ouverte-semeur-ogm.html

- Pour un nouveau moratoire sur les ogm http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/nouveau-moratoire-ogm-398.html

Pendant que nos campagnes sont toujours menacées par l'exploitation des gaz de schiste, alors que des voies alternatives sont proposées pour sortir notre pays du naufrage où est entraîné une grande partie de nos concitoyens, par le chômage et la misère, nous venons d'apprendre la réhabilitation de Monsanto à cultiver ses OGM en France.

En application d’un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne, le Conseil d’État vient d'annuler les arrêtés du ministre de l’agriculture et  de la pêche suspendant la cession et l’utilisation des semences de maïs OGM MON 810 et interdisant la mise en culture de ces variétés de semences.
En effet, le Conseil d’État relève que le ministre de l’agriculture n’a pu justifier de sa compétence pour prendre les arrêtés, faute d’avoir apporté la preuve de l’existence d’un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l’environnementVoir le site
 

- Des infos complémentaires sur l'actualité des ogm : cliquer ici

 Les commandes publiques émergeant des cantines scolaires suite à la projection du film "Nos enfants nous accuseront" confirment la prise de conscience des parents pour la nourriture de leurs enfants .

- Les voies alternatives: revitalisons nos villages

 Les consommateurs  veulent des produits de qualité provenant d'une agriculture prenant soin de l'être humain et de la terre . La culture OGM Monsanto est totalement opposée à cette demande .

  "Les OGM n'apportent rien, à personne, sauf... aux multinationales"   Le Point.fr- Publié le 29/11/2011 à 18:35 -

L'ingénieur agronome Claude Aubert fait le point sur les OGM, alors que la culture de maïs Monsanto a été autorisée lundi par le Conseil d'État.

La culture du maïs OGM de Monsanto avait été suspendue par le gouvernement français en février 2008 et remise en cause depuis par la Cour de justice européenne. Elle n'est désormais plus interdite.© Jean-Pierre Muller / AFP

Le Conseil d'État a annulé, lundi, la suspension de culture du maïs OGM de Monsanto prise par le gouvernement français en février 2008 et remise en cause depuis par la Cour de justice européenne. Cet organisme génétiquement modifié très critiqué peut donc de nouveau être cultivé en France. Mais rares sont ceux qui défendent le maïs "Monsanto 810". Les OGM sont-ils si nocifs ? Claude Aubert, ingénieur agronome, revient pour Le Point.fr sur les principaux enjeux du débat sur les OGM.

Le Point.fr : Quels risques sanitaires les OGM présentent-ils pour l'homme ?

Claude Aubert : Le maïs Monsanto, comme les autres OGM, n'a été testé que trois mois sur des rats. Cela pose plusieurs problèmes : tout d'abord, ces tests ont été réalisés sur une trop courte période ; il aurait au moins fallu regarder les effets du maïs modifié sur deux générations. Par ailleurs, Monsanto conclut de manière surprenante que, lorsque les OGM opèrent des changements physiologiques sur le corps (prise de poids...), sans pour autant qu'une pathologie évidente se déclare, cela signifie qu'ils n'ont pas de conséquences néfastes sur l'organisme. Pourtant, les tests réalisés par le chercheur Gilles-Éric Séralini montrent bien qu'il existe des effets sur l'homme, dont les impacts n'ont jamais été évalués. Le maïs Monsanto 810 sécrète, par exemple, une toxine naturelle bactérienne qui se transmet au consommateur, sans que l'on sache réellement ce qu'elle peut engendrer.

Et qu'en est-il des conséquences sur l'environnement ?

Les gènes des OGM se disséminent et contaminent les environs sur un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres. Si, un jour, les OGM s'avéraient dangereux, il serait trop tard, car si le gène est dans la nature, on ne peut plus l'arrêter. C'est irréversible. En somme, la toxicité des OGM n'a pas été étudiée réellement, ni sur la santé humaine ni sur l'environnement. On joue aux apprentis sorciers !

Quel intérêt présente la culture d'OGM ?

Les OGM n'apportent rien, à personne, sauf... aux multinationales. Ils n'augmentent pas significativement les rendements (sauf dans certains cas, et de manière peu notable) et ils ne permettent pas de diminuer l'utilisation de pesticides. Les plantes OGM seraient, selon les fabricants, plus faciles à utiliser pour l'agriculteur, car ces cultures sont censées ne pas solliciter autant d'attention que les classiques. En effet, la semence OGM est conçue pour résister aux herbicides et permet donc au cultivateur de traiter contre les mauvaises herbes tout son champ, sans faire dans le détail. Dans les faits, les OGM ne sont rien d'autre que du business : Monsanto a créé le fameux "Roundup" (l'herbicide de la multinationale américaine est le plus vendu dans le monde depuis trente ans, NDLR) et ensuite la plante qui résiste à son produit phare. Mais les Américains sont confrontés à un nouveau problème, car la nature s'est adaptée : des herbes résistantes au Roundup apparaissent. À long terme, la méthode ne sera pas viable.

Monsanto a donc imaginé un système où il a créé à la fois le mal et son remède ?

Mieux ! Les OGM de Monsanto étant leur propriété, les agriculteurs ne peuvent pas replanter les graines issues des semences Monsanto : ils doivent les acheter de nouveau à la multinationale. Mais la firme va même plus loin : un fermier canadien, qui ne voulait pas cultiver d'OGM, a été condamné par la justice pour avoir planté des graines génétiquement modifiées sans les avoir achetées. La réalité est tout autre : son colza avait été contaminé - sans le vouloir et à son grand dam ! - par les OGM de ses voisins.

D'autres OGM risquent-ils d'arriver sur le marché français ?

De nouvelles plantes OGM sont créées tous les jours. Les fabricants en ont des dizaines dans les cartons ! Actuellement, les plus communément rencontrées sont le maïs, le soja, le colza et le coton. Il y a aussi la pomme de terre, le riz... Il existe également des micro-organismes génétiquement modifiés utilisés dans un but médicinal. Même si Bruxelles autorise un OGM en Europe, chaque pays de l'Union reste libre de s'opposer à cette décision s'il a une "bonne raison" de le faire (dans le cas du maïs Monsanto 810, le Conseil d'État n'a pas validé les motifs avancés par le gouvernement français en 2008, autorisant de fait de nouveau la culture de ces OGM en France, NDLR).

Des OGM peuvent-ils se retrouver sur le marché français par l'importation de produits étrangers ?

Bien sûr, et c'est déjà le cas. La France importe massivement des produits pour l'alimentation animale, notamment le soja, dont la quasi-totalité provient d'Amérique du Sud. Mais - pour le moment - on ne retrouve a priori pas de protéines modifiées dans les produits issus de ces animaux. Cependant, à part les aliments estampillés "bio", tous les produits que l'on consomme peuvent potentiellement contenir des OGM. D'autant qu'avec le problème de la "dissémination" des champs peuvent se retrouver "contaminés" sans le savoir. C'est ce qui s'est passé en Suisse, où on a retrouvé du maïs OGM dans des cultures alors même que le pays n'en a jamais produit. Indirectement, sans le vouloir, on consomme donc déjà des OGM. Mais seuls les aliments contenant plus de 0,9 % d'OGM doivent le stipuler sur l'emballage.

vous pouvez consulter en complément La guerre est déjà dans nos assiettes

 http://lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=166:la-guerre-est-deja-dans-nos-assiettes-&catid=13:agenda&Itemid=59



Infos sociales&agricoles 82 Revitalisation de nos villages

 

 

   caylus-ch4   .

Le village de Caylus dans le Tarn&Garonne 

Urbanité contre rusticité ? lire la suite

L'échange et le partage des informations est une base de coopération .

Traits d’union vient de lancer son activité d'animation-formation dans les domaines de l'économie sociale et solidaire, l’éducation à l’environnement et au développement durable et de la communication.

 Traits d’union exerce avec les méthodes de l'éducation populaire.
Dans le cadre de ses activités, Traits d’union réalise des formations en partenariat avec l'association toulousaine Culture et Liberté Garonne. lire la suite

Simple comme un CLIC!  La lettre d'informations du CLIIC AVERTIR  cliquer ici

Collectif citoyen non aux gaz de schiste 82 du Tarn&Garonne cliquer ici

Asso82 le site des associations du Tarn&Garonne cliquer ici 

L’espace covoiturage  du Pays Midi Quercy est actif sur le site du covoiturage du Grand Montauban !

Covoiturage Grand Montauban vers Pays Midi Quercy cliquer ici Covoiturage Grand Montauban cliquer ici

Cet outil a été développé en premier lieu pour favoriser le covoiturage lors des déplacements domicile travail, notamment en direction du Grand Montauban (les plus nombreux). Néanmoins, tous les trajets peuvent être inscrits sur la plate forme qui peut donc permettre une mobilité alternative pour d’autres types de déplacements, plus occasionnels, ou vers d’autres destinations.

N’hésitez donc pas à diffuser cette information autour de vous et à utiliser les services de cette plate-forme, y compris pour organiser des déplacements entre collègues.

Des plaquettes d’information sont disponibles au Pays et des articles d’informations seront bientôt transmis à la presse et aux communes.

Un stand d’information sera également présent lors des journées RMET du 23 mai prochain.

Je reste à votre disposition pour toute information.

Bonne journée.

Sandrine,

Sandrine BAK

Chargée de mission Habitat - Mobilité
Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy
12 rue Marcelin Viguié - BP82
82800 Negrepelisse - 05 63 24 67 98


Des initiatives locales  indispensables pour faire face à la misère du monde rural qui avance ….

 Certaines sont connues, d'autres se mettent en place . Le but de notre action régionale par l'intermédiaire du journal «l'associatif » sera de mieux faire connaître ces initiatives ainsi que leurs préoccupations.

Les restaurants du cœur de Caylus communique « En une année, les bénéficiaires ont doublé »

A Caylus, le lieu d'accueil des restaurants du cœur se veut le plus convivial possible afin d'être à l'écoute de l'humain .

  Ouvert de début Décembre à fin Mars vous pouvez prendre contact avec Marie BOHER 25 Grand'rue Sapiac 82 000 Montauban tél : 05 63 03 33 15 pour tout renseignement

 

Des initiatives locales à mieux connaître sur le secteur de Caylus-Saint Antonin Noble Val

La grande lessive ( participation d'artistes locaux)  

Le Jeudi 28 mars 2013  a eu lieu une  Grande Lessive à Caylus voir l'affiche ici 
Contact  tél : 05 63 24 03 71 site ici 

Un lieu d'écoute en QRGA ( Une écoute anonyme et gratuite, menée par des professionnels )

Tous les mercredis de 14h à 17 h avec ou sans rendez-vous au relais Services Publics 18 rue Saint Guilhem Peyre Saint Antonin Noble Val tél : 05 63 25 00 31

Association Vallée et Co

Développer et promouvoir des activités agricoles, artisanales, culturelles et éducatives basées sur le respect de l'environnement et dans une perspective de développement durable sur le territoire de la Vallée de la Baye et ses alentours site ici 

Communiqué du CLIC de Caylus 

 
A compter du 6 mars 2013, plusieurs ateliers informatique sont proposés par le CLIC AVERTIIR et la cyber-base de Caylus :
    • du 5/03 au 10/04/2013 : 1er niveau à la bureautique

    • du 17/04 au 29/05/2013 : 2ème niveau à la bureautique

    • 05/06 au 10/07/2013 : L'utilisation d'Internet

 Je vous remercie de bien vouloir communiquer cette information et reste à votre disposition pour tout complément d'information.

Cordialement,

Guillaume AUDOUY, Coordinateur
CLIC AVERTIIR
Mutualité Française Union Départementale de Tarn-et-Garonne
23, Avenue Evariste HUC
82160 CAYLUS
Tél. : 05 63 24 16 11
Fax. : 05 63 24 04 20

Caylus et les acteurs du territoire Quercy Rouergue vous invitent

 Venez nous rencontrer

185270_106218172867603_1266464751_nPetite visite de Caylus voir la vidéo

 

officecaylus

 De belles  ballades autour de Caylus

 Sur le chemin de la cascade de Caylus à Saint Pierre Livron cliquer ici

Découvrir Saint Pierre Livron cliquer ici

Le sanctuaire de Notre Dame de Livron cliquer ici

Voulez-vous sortir ? consulter le site de l'office pluricommunal de Caylus cliquer ici


« Place de la Palabre » : un genre de ciné/café-débat/philo...


Médiathèque de Nègrepelisse Rendez-vous chaquer 1er jeudi du mois à 20h00

 
Emmenez vos voisins !
Au plaisir de vous y retrouver.

Coopérativement

C/O Boris PRAT
Bruniquel - 05 63 24 10 28 - 06 80 94 58 00

Blog-notes Moinscplus

Blog éco-construction
Annuaire d'alternatives locales
MOCqueur ?
Ozon', Coopérative d'Activités et d'Entrepreneurs

Katao, coopérative de distribution
Pour des monnaies locales

Pour un audit citoyen de la dette
Pour un revenu inconditionnel
Pour une assemblée constituante tirée au sort


  La feuille de citrus présente les volontaires de 2013
telecharger-la-fiche-pdf

 

L'eau , bien commun de l'humanité

Indispensable à la vie, on ne saurait la  traiter comme une marchandise ordinaire.

En France, 3 grandes multinationales se partagent 8O% du marché de l’eau (Véolia, Ondéo-Suez, Saur-Bouygues).

Leur objectif : des profits maximum pour leurs actionnaires.

Ces profits majorent de  20 à 25% les factures des usagers devenus « clients ».

En régie publique, pas de dividendes à prélever, les excédents dégagés servent à entretenir

le  réseau et à répondre aux besoins des usagers.

  Pourquoi et comment reconstruire un véritable service public de l'eau au plan local ?

A tous les élus de France devenez porteurs d'eau : accéder à la rubrique ici

Voir Caylus "sans frontière"  et le tourisme durable

Qu'est-ce que le tourisme durable ? ICI 

 

Préparons le mois de l'ESS en Novembre 2013: les Techniques de l'Information et de la Communication au service du développement local rural durable et les Cercles de Réflexion-action d'Accompagnement à la Commune pour la démocratie la plus directe à investir citoyennement.

 

telecharger-la-fiche-pdf


Communiqué de l'association Citrus questionnaire pour covoiturage

Habitants de Laguépie et ses environs!

Il est parfois difficile de se déplacer dans la région, les horaires des transport en commun ne sont pas toujours adaptées, et la voiture coûte de plus en plus cher!
Pourquoi ne pas essayer de faire nos trajets avec les autres habitants du village?

C'est pourquoi l'association Citrus projette de monter un réseau de covoiturage (partage de voiture) à Laguépie et les villages alentour.

Nous souhaitons savoir votre avis sur le sujet,
merci de répondre à ce questionnaire qui dure 5 min!
Merci de le télécharger, le remplir et le renvoyer à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Au plaisir de faire du covoiturage avec vous,

Association Citrus

Hameau de la Mayounelle

82250 LAGUEPIE

05 63 65 94 06   Voir le questionnaire telecharger-la-fiche-pdf

 

Communiqué du Relais des Services Publics de Caylus

Bonjour,

 Je vous informe que j’ai repris mes fonctions au RSP de Caylus à mi-temps depuis lundi ; Martine GALAN, qui a assuré mon remplacement de congé maternité, complète ce mi-temps afin que le RSP soit ouvert tous les jours.

Le RSP est donc désormais ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.

 Les permanences restent inchangées :

 Impôts : 2ème mardi du mois de 9h à 12h sans rdv

Relais d’Assistantes Maternelles : 1er et 3ème mercredi du mois de 14h à 16h30 sans rdv

 Via le Point Visio Public

CAF : tous les vendredis de 10h à 12h30 sans rdv

CARSAT : tous les jeudis AM sur rdv

Banque de France : tous les mardis matin sur rdv

Pôle Emploi : normalement d’ici fin 2012

 Veuillez trouver à ce titre la plaquette du RSP de Caylus ; merci de bien vouloir la diffuser auprès de votre public.

la plaquette du RSP DE Caylus http://www.cc-qrga.fr/IMG/pdf/plaquette_Caylus_2012nov.pdf

 Martine et moi restons à votre disposition pour tout renseignement.

 Cordialement,

 Eléonore ARTOUS

Relais Services Publics

Communauté de Communes QRGA

7 Avenue du Père Evariste Huc - 82 160 CAYLUS

Tél : 05.63.24.50.41   /  fax : 05.63.24.07.20

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site : www.cc-qrga.fr


logocnv1wLe petit journal de Saint Antonin Noble Val ICI


Les coûts de gestion des déchets ménagers explosent

Vingt ans après la première loi sur la gestion des déchets ménagers, les flux de collecte et de traitement se sont multipliés, engendrant une hausse considérable des coûts de gestion. Les professionnels s'en préoccupent. cliquer ici

 

NE JETONS PLUS, RECYCLONS ET REEMPLOYONS !
RECUPERATION REEMPLOI VALORISATION RECYCLAGE CREATION D’EMPLOIS REINSERTION

La Recyclerie du Rouergue
Association Loi 1901 à but non lucratif
Rue G. Soulié - ZI des Gravasses
12200 Villefranche de Rouergue
 05 65 45 54 39 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires d’ouverture : Mardi à Vendredi : 14h/18h
Samedi : 10h/12h et 14h/18h Dépôts mêmes jours Enlèvements à la demande

 

L’Association IDDEES vous propose un service qui permet de réduire le coût en décheterrie cliquer ici

 

Formation Emploi à Caussade : un défi énergétique à relever !

Dans le cadre de la formation aux économies d’énergie dans le bâtiment (Feebat), des artisans du bâtiment représentant tous les corps de métiers suivent actuellement, dans les locaux de la Maison de l’emploi, une session de formation en cinq modules, assurée en partenariat avec la CAPEB de Tarn-et-Garonne et l’IFECO (Institut de formation à l’éco-construction) de Montauban ... Lire la suite

Pour recevoir tous les mois l'"ECO du CPIE" directement sur votre messagerie, faites-nous une demande d'abonnement, c'est simple et gratuit à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Retrouver tous les "ECO du CPIE", mois par mois, sur le lien suivant

---

Rédaction : CPIE Midi Quercy
« Al Païs de Boneta » - Association régie par la Loi de 1901 - SIREN : 418 967 030
siège social : - Maison du Patrimoine 82 160 CAYLUS
Tel : 05 63 24 06 26 Fax : 05 63 24 07 10 Email :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
_body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
site maison du patrimoine   


logog2tphrasearrplanPour passer vos commandes cliquer ici

 


 

A Milhars 81 ( près de Lexos 82) Le Bar associatif La Croix d'Alric propose plusieurs activités pour la revitalisation de nos villages

Exemple: Tous les samedis de 14h à16h, venez apprendre et échanger autour de l'informatique : Internet, Word, Excel, mails, photos... n'auront plus de secret pour vous !    Participation : 2€.

Pour en savoir plus cliquez ici

 

Même sans le train voir le programme de Novembre http://www.memesansletrain.org/


Pour toutes infos concernant l'agriculture bio et l'installation des jeunes avec les Chambres d'agriculture  contacter directement 

Bio 82 - Groupement des Agriculteurs Bio du Tarn-et-Garonne
8 rue de Strasbourg
82240 SEPTFONDS 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Mobile: 06 12 51 10 86
Tél/fax: 05 63 24 19 85

Agenda des divers formations pour approfondir ses itinéraires techniques

Pour participer à ces formations, vous devez impérativement vous inscrire auparavant auprès des organisateurs.cliquer ici 

voir  le site internet de la FRAB Midi Pyrénées pour toutes les activités de la bio en Midi-Pyrénées ici




Voir sortir Sud-Ouest  sortirsudouest.fr

retrouvez l'Eco du CPIE en cliquant sur le lien suivant

cartevoeux2012v5-1

 

voir  les sites des acteurs de nos territoires ici

Le Pays Midi Quercy va plus loin dans sa démarche « Circuits Courts Alimentaires » et met en place un plan d’actions pour 2012-2013

Et si on mangeait « local » en Pays Midi Quercy ?

vendredi 26 octobre 2012, par Corinne Trevisan

Les circuits courts alimentaires connaissent aujourd’hui un fort regain d’intérêt. Les récentes crises alimentaires (vache folle, poulets à la dioxine,…), la question des déplacements et de leurs impacts sur l’environnement,…ont fait que, petit à petit, les consommateurs ont voulu redonner du sens à leurs actes d’achats, consommer des produits locaux, perçus comme de qualité et de meilleure traçabilité et soutenir une agriculture locale et durable. lire la suite

Et si notre épargne permettait la création d’entreprises locales ?

« A l’heure où le monde de la finance implose, les épargnants ont la possibilité de choisir des placements dont la valeur ajoutée n’est pas le rendement financier maximum, mais l’économie locale profitable à tous » lire la suite

 

Subventions à la pollution STOP pour signer  

La pollution coûte cher à chaque citoyen, l'information sociale et économique est gratuite...ou presque.

Inventons une agriculture paysanne et citoyenne d'avenir pour l'économie de la Planète

La culture urgente de la biodiversité alimentaire pour commencer à sortir des crise s ici

Pourquoi sommes nous tous concernés? voir la rubrique


 

A Saint-Antonin Noble Val : Atelier d'écriture pour adultes

Les Mercredis après-midi de 14h 30 à 16h30 du 30 octobre 2012 au 27 Mars 2013

( à La Vayssière Saint-Antonin co-voiturage organisé )

Les Vendredis soir de 18h à 19 h 30 du 28 Septembre 2012 au 5 Avril 3013

(18 bd des thermes Saint-Antonin)

informations nécessaires à une inscription consultez notre blog

numéros d'appel et archives en plus: http://www.livredartistestantonin.blogspot.com

 

Philippe de Vergnette de Lamothe est président de la Chambre d’agriculture du Tarn et Garonne, il ne craint pas la pluri-activité pour parler en termes agricoles.  "Il faudra s’occuper des zones cultivées traversées, de la remise en état des réseaux hydrauliques, du remembrement des parcelles". Est-ce la poigne de ce maître de la maison agricole locale qui explique le peu d’intérêt du mouvement syndical paysan du 82 pour ce dossier de Ligne Grande Vitesse ? Toujours est-il, logique avec lui-même, à l’assemblée générale de la SAFER Garonne-Périgord en juin 2010 à Agen, il en remet une couche en faveur des aménagements de la LGV.

http://la-brochure.over-blog.com/article-les-casquettes-de-philippe-de-vergnette-de-lamothe-100718059.html

           

Villages et Planète objectif B20

caylus

Décourir Caylus Tarn&Garonne,  un village qui attend sa renaissance .

Découvrir Caylus


Le MEDEF organisait le Business20 en face du G20.
Attali, Gallois, Lamy, Védrines et quelques autres disent leur vue des choses, le G20 est légèrement brocardé....
La vue des patrons sur la situation, les pénuries de matière premières, postures à l'international, impuissance dénoncée des politiques, pas trop de langue de bois.......  Cliquer ici
 
 
L'intérêt de ce montage vidéo c'est de faire rapidement le tour du sujet en faisant le tri parmi les interventions qui s'étalaient sur plusieurs jours.
    Hubert

Merci Hubert pour cette (étonnante ?) synthèse vidéo du B20 G20 avec J.Attali, P.Lamy, H.Vedrine...

 
Je constate combien la pensée de chacun de ces « grands acteurs » de l'avenir de notre monde ont tous les mêmes paires de lunette pour chercher des solutions « qui pourraient bien aggraver les problèmes qu'ils sont censés résoudre ? ». Pour l'imager (par la caricature) j'aime reprendre les propos de mon professeur d'économie à la Sorbonne René Passet ( et aussi mon président de thèse en 1999)
qui propose la prise de recul suivante : si on ramène l'histoire d'homo sapiens à une semaine, l'histoire des trois derniers siècles de la Révolution industrielle, où le capitalisme de marché tient lieu de grammaire et de vocabulaire du vivre ensemble avec l'extension de la marchandise, ne représente que les dernières quarante secondes !
" Nous sommes entouré de gens qui croient que ce qu'ils font depuis quarante secondes peut durer indéfiniment ! dit René Passet auteur de l' « économique et le vivant » et auteur de l'ouvrage récent de 1000 pages sur l'économie et les représentations du monde qu'aucun des acteurs de cette vidéo n'a évidemment pris le temps de liremême en diagonale !!! Urgence oblige .

Il manque au G20 B20 tous formatés dans le même moule idéologique de « l'économie du salut transformé en salut par l'économie » le regard des anthropologues, des biologistes de l'histoire du vivant, des philosophes de la puissance de pensée d'un Aristote , d'un Platon ....
Tout le débat de ces grands acteurs de l'avenir de la Vie sur notre planète : du "vivre ensemble" des animaux particuliers que nous sommes en tant qu'humains  et du "vivre avec les autres forces de la vie", se résume dans cette vidéo à :
    Va t-on arriver à poser un cadre politique mondial de définition desrègles du jeu du monopoly de marché accepté par tous, pour refaire de la croissance économique ? Pas un mot sur le contenu de cette croissance économique, sa soutenabilité (voici venir le monde fini de Paul Valery en 1945), son partage, ni sur le rôle particulier de la monnaie comme outil conceptuel pour les humains, devenu finalité !
Dans la vidéo une angoisse commune s'exprime :

  • Va t-on convaincre les "pays émergeant" à forte démographie (Inde,Chine, Brésil, Afrique) de cette « nouvelle règle du jeu pour encadrer (réguler) les marchés » ? Sous entendu : Ces pays ayant à leur tour les deux moteurs de l'accumulation du capitalisme de marché (la loi du nombre de consommateurs potentiels et le savoir technologique qui n'a pas de frontière) , nous auraient-ils volé par esprit de vengeance le « monopole de la puissance » comme des tribus d'humains il y a bien longtemps s'étaient accaparé le feu ?
    J. Attali pose ainsi le cadre tout en constatant que les États Unis (anciens champions de la croissance) vont mal avec 17% de chômage et 50 millions d'américains au resto du cœur !

    Il esquisse un doute sur le fonctionnement de la monnaie crédit en constatant partout le transfert de la dette privée (les banques devenues créatrice d'argent crédit) sur la dette publique, qui prive le politique d'une relance de la croissance par la dette (comme la relance keynésienne de 1936)

  • Il esquisse un doute sur la capacité des quatre vagues nouvelles de technologies (Bio techno, NITC, nanotechno, neuroscience) à relancer (comme autrefois les moteurs et objets de masse) : la croissance.

  • PascalLamy, le plus idéologue de tous, veut croire au bien fait du « village global » qui réconcilie les marchés et les institutions dans sa maison OMC, en traitant d'hérétiques les partisans de la dé mondialisation « qui préfèrent mobiliser la proximité contre la distance », avec pour preuve des bienfaits de la mondialisation, dit-il, que les« gagnants dépassent les perdants »! Ce que les chiffres du PNUD démentent comme ceux qui constatent la disparition des classes moyennes (l'effet sablier des inégalités) qui étaient le socle des démocraties !
    Le Gallois a été applaudi en prononçant comme l'aurait fait Aristote (4siècle avt JC!)
    le retour nécessaire de la primauté de l'économie réelle sur l'économie virtuelle ! Aristote appelait « chrématistique » cette inversion de la monnaie moyen en fin (l'argent Roi) , et Homère avant lui annonçait qu'un jour les " manipulateurs de signes et de symboles (les rentiers de la finance?) " vivant comme des demi dieux au delà des nuages domineraient le monde laissant les humains précarisés dans l'humus !
    Je me plais à imaginer un Karl Marx , qui quoi qu'on en dise a su prendre de la hauteur pour tenter de mieux comprendre les ressorts du capitalisme de marché , présent à cette réunion du B20 !

    Il disait que la "baisse tendencielle des taux de profit" était le problème (existentiel) du capitalisme de marché ! La les acteurs du B20 en recherche de nouveaux profits, l'auraient sans doute écouté !
    Il aurait alors proposé comme le socialiste Pascal Lamy, de" ne plus mobiliser de la proximité contre la distance" pour combattre la baisse tendancielle des taux de profit en favorisant les délocalisations. Il aurait proposé, pour plaire, les paradis fiscaux, où passe la moitié du commerce international, pour accroitre l'efficacité des profits des délocalisations ! Puis toujours pour plaire au B20 il aurait pu proposer de privatiser les biens publics (l'eau, la santé, l'éducation..)pour en faire des biens privés (rejoignant ainsi le consensus de Washington Reagan Tatcher). Il aurait pu aussi proposer par la fiscalité de mutualiserles coûts sociaux et environnementaux (Etat) pour permettre aux entreprises de retrouver des taux de profit pour leur actionnaires.

    «  Privatiser les profits et socialiser les pertes » rejoint bien d'autres slogans comme « travailler plus pour gagner plus » qui irritent ceux qui s'interrogent sur la différence entre le bien être (le Bonheur Intérieur Brut ) et le PIB, sur l'obsession du « comment produire » (pour les plus riches) sans débat sur le « quoi produire » pour le plus grand nombre, sur le divorce entre l'efficience financière et l'efficience économique etc!

 Hubert, j'imagine tous ceux qui survivent dans l'humus de leur territoire pour tenter d'accroître le bien être d'eux mêmes et de leurs proches (c'est ainsi qu'Aristote définissait l'économie) écouter cette vidéo ! J'imagine le peuple des précaires, bénévoles, indignés, altermondialistes, écologistes...du monde entier écouter cette vidéo! Sûr qu'ils risquent de croire à la théorie du complot d'une nouvelle secte avec des noms bizarres comme le Cac 40 se prenant pour des nouveaux dieux sauveurs du monde !

    « Dans le fracas des grands arbres qui tombent, on peut entendre le murmure d'une nouvelle foret qui pousse » a repris comme image Edgar Morin pour proposer au «  probable effondrement , l'improbable , mais possible, métamorphose » -Le monde 2011- dont les acteurs de cette vidéo semblent bien éloignés.

    Ce que savent inconsciemment les précaires c'est que dans l'effondrement naissent les révolutions sanglantes (par exemple 1848 avec ses 3000 morts sur les barricades qui opposaient les ghettos de riches et les ghettos de pauvres), où les guerres (parfois doublées d'épidémies) qui par destruction du capital ( et maintenant de plus en plus de société civile) rendent le retour possible de nouvelles logiques d'accumulation-croissance : la forme de vivre ensemble la plus régulatrice de la violence ? ...toujours au nom de l'emploi !

    Souhaitons la révolution sanglante de la table rase et la guerre devenu impossible, mais qu'en est-il de la métamorphose ?


    Hubert , je vis au quotidien au bord d'un étang méditerranéen fermé où les algues macrophytes doublent leur surface chaque jour au détriment des autres formes de vie ! A l'automne par saturation du milieu , toutes les algues meurent d'un coup et leur décomposition accapare toute l'oxygène dissout, on appelle ce phénomène d'effondrement par saturation en méditerranée : la malagre !


    Le capitalisme de marché se transformant en société de marché me parait ressembler dans sa "croissance - effondrement" à l'évolution des algues macrophytes qui saturent chaque année mon étang , mais avec un cycle de 80 ans !
    Ce qui est intéressant à comprendre pour nous ici et maintenant, c'est la phase qui précède l'effondrement, nous l'avons déjà vécu trois fois dans notre histoire des quarante secondes de la révolution industrielle !
    Pour ce qui est du Réel : la surproduction côtoie toujours l'insolvabilité du plus grand nombre (rappelons-nous les sacs de café brûlés dans les locomotives par manque de solvabilité des pauvres !), les entreprises tournent en « sous capacité » et accélèrent leur transfert capital/travail !Ceux qui ont encore un emploi soufrent sous la pression excessive de la productivité pour le profit et la souffrance intériorisée des travailleurs et des exclus du travail, peut trouver son exutoire dans la nomination de « victimes émissaires » (comme en 1930 les juifs?). Une société de l' « hyper contrôle sécuritaire » peut alors se mettre en place, qui comme Alexis de Tocqueville l'avait théorisé en 1838, fait apparaître des «  hommes providentiels » pour détourner la violence et l'extérioriser par la guerre ! Pour accéder au pouvoir ces «  hommes providentiels » peuvent même se transformer , on l'a vu, en pompiers pyromanes !
    Pour le virtuel : L'argent qui n'est que la représentation symbolique en chiffres ou en nombre de la richesse réelle, une facilité pour échanger sur de longues distances, opère sa mutation !
    Par les intérêts composés , les titres ....l'argent enfante de l'argent qu'Aristote appelait des "rejetons par reproduction incestueuse » sans passer par la production de richesse réelle. L'arnaque peut alors commencer : la bulle virtuelle de la monnaie fait croire à une poursuite du profit, mais ne fait que changer de main la promesse faite de possession de richesse réelle ! La décroissance réelle est amorcée (apoptose en biologie ou suicide cellulaire) mais personne ne la voit, tant les regards sont focalisés sur la croissance virtuelle de la bourse , un rituel journalier qui me fait penser à une messe en latin ! Mon ami Patrick Viveret  plaide pour une "expertise psychiatrique" des marchés financiers qui entre « euphorie et panique » ressemblent à une psychose maniaco-dépressive.

  • Si la vidéo du B20 parallèle au G20 cherche une alternative à l'effondrement (révolution ou guerre) par une fuite en avant vers le village global qui fait l'impasse sur la singularité des territoires d'appartenance et la distinction entre le bien être et la croissance financière, la troisième voie possible nommée métamorphose (faute d'autre nom) ne peut à mon sens passer que par un réinvestissement par la société civile de ses territoires de vie avec d'autres paires de lunettes sur le réel que le proposent les institutions et les logiques de marché étroitement liées dans leurs intérêts réciproques.

  • C'est une révolution culturelle autant que social et économique pour répondre simultanément et en cohérence, territoire par territoire, aux deux plus grandes crises aux quelles nos quarante secondes de l'ère industrielle (et ses précédents effondrements) ne nous ont jamais amené avec une telle ampleur :

    celle d'une crise sociale sans précèdent et d'une crise écologique sans précèdent (dans sa triple dimension énergétique, climatique, et chute de la biodiversité , donc de la résilience des ecosystemes diraient les biologistes).

    « Des autres mondes sont possible , et ils sont déjà là que nous ne voyons pas » dirait René Char.

    Je pense aux initiatives qui tendent à retisser des liens marchands et non marchands pour reconquérir nos solidarités et dignités en « allongeant le cycle de vie de nos marchandises » ( recycler, réparer, réévaluer, réorienter, relocaliser). Parfois des monnaies complémentaires locales viennent stimuler ces économies de type circulaire où la vitesse de circulation de la monnaie compense sa rareté (Schumpeter). Le Wir suisse en est un bel exemple.

    Soit une manière de reconquérir nos souverainetés énergétiques autant par souci d'économie (par exemple dans le bâtiment bioclimatique avec ou sans auto construction comme dans nos eco hameaux), que par souci d'invention de technologies ou énergies renouvelables plus autonomes associés à de nouveaux modes de vie.

    Soit une manière de reconquérir nos souverainetés alimentaires (par exemple amap et circuits courts ) par souci de partage et d'un nouveau rapport éducatif à la nature qui nous ressource.

  • Une innovation majeur requestionnant le rôle de la monnaie (un bien commun qui a échappé à la souveraineté du peuple) serait une réévaluation du contenu que nous avons donné au mot richesse pour y contribuer en instaurant par région un RIE revenu inconditionnel d'existence permettant à chacun de réaliser ses deux métiers : celui d'être le « chef de projet de sa propre vie » et celui d' « accroître ses savoirs être et savoir faire » dans le cadre d'un marché remis à sa juste place.

  • Serait ce la première idée politique positive du 21 ème siècle qui a échappé à la vision prospective de nos experts du B20 et G20 parce qu'elle aborde la métamorphose nécessaire du travail dans une société où le lien devient aussi important que le bien ?

    Bravo pour le comité Bastille d'avoir inclus cette proposition du RIE dans ses 20 mesures pour accélérer l'anticipation de nos modes de vie vers l'après pétrole et la sortie progressive du nucléaire.

    J'y rajouterais la proposition conjointe , comme l'a fait EELV du RMA (revenu maximale acceptable) maintenant que de nombreux économistes ont montré combien la réduction des inégalités aurait un effet immédiat de stabilité et de relance économique sans croissance, au même titre que l'instauration d'un RIE aurait un effet immédiat sur l'agriculture, l'éducation et la culture qui concernent la vie de nos territoires.

     Un débat prochain avec Edgar Morin, Patrick Viveret, Ricardo Petrella (Europe), voir nos amis allemands à Toulouse sur le RIE et les initiatives en transition, comme l'effet papillon d'une métamorphose est en préparation à Toulouse début 2012 pour faire de la non violence active une alternative à la révolution sanglante ou à la guerre;   Bien cordialement  
    francois Plassard
    un citoyen qui transforme son temps libre subi en temps choisi localement pour donner sens à une logique de métamorphose  revisite la notion de richesse  ( suite sur le blog de François Plassard....)   francoisplassard.over-blog.com

  • Le développement local par  l' économie réelle des petites entreprises d'agriculture et de maraîchage,  adapté aux enjeux écologiques et à une gastronomie ancrée  à notre culture pour alimenter nos régions reste la solution civique à promouvoir. Voir "alimentons nos régions"
  • Cette orientation permettra la revitalisation de nos villages et par conséquence la relance de l'artisanat des pays, du  tourisme écologique basé sur le savoir faire éducatif économique pratique . Des monnaies transversales gérées par les habitants eux-même sont indispensables pour garantir aux acteurs de la vie économique leur indépendance et le développement durable réel ouvert sur la création  d'activités et d'emplois.Voir notre rubrique: pour la revitalisation de nos villages

  - Le Vaucluse sort de l'Euro      

  - Une monnaie éthique sur Toulouse      

          Pour en savoir plus sur les monnaies locales complémentaires: cliquer ici


"La République sera achevée lorsqu'elle sera sociale" Jean Jaurès

 

Salauds_de_pauvres_1

  Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.  Albert Einstein

pour les programmes des candidats

 Dictature ou Economie Sociale et solidaire: pourquoi une constituante?

Qui a peur des électeurs? communiqué de l'association pour une constituante

Interrogé sur France Culture à propos des chances de Nicolas Sarkozy,  un "spécialiste de la politique" a récemment déclaré d'un ton sententieux que tout dépendait "de sa capacité à donner l'impression qu'il n'est pas impuissant devant la crise" lire la suite...  cliquer ici     

"La République sera achevée lorsqu'elle sera sociale" Jean Jaurès

Nous n'avons plus l'habitude aujourd'hui d'entendre  ou de lire des paroles ou des écrits justes venant de la part d'un homme politique.

Avec le Sarkozysme le fameux Président de tous les Français longtemps proclamé par la Vème République  dirige aujourd'hui  une République  alourdie de dettes. Ces dettes sont-elles publiques? Pas si sûr,  la République du Président et de son parti a un coût impensable pour la plupart d'entre nous. Cette  manoeuvre dirigeante oublie la majeure partie de nos concitoyens qui vivent avec très peu , voire sans moyens . D'autres entrent dans le parcours du combattant pour entreprendre, mais quand l'Etat défend les intérêts des grands lobbies avant ceux des petites entreprises:  l'économie réelle piétine et notre pays sombre peu à peu dans la misère.  

"C'est pas moi le responsable, ce sont les pauvres" nous dit aujourd'hui le président des riches et des grands lobbies. Les dépenses ahurissantes de celui qui veut se représenter une fois de plus à la tête de l'Etat français prouvent que le Président de tous les Français n'existe pas , il devient même l'ennemi de la plupart d'entre eux, en cherchant à conserver une place qu'il est incapable d'occuper car la République a besoin de trouver des solutions justes et équitables pour repartir dans le bon sens et espèrer achever une République Sociale.  

Lire  la rubrique "Fiers d'eux" 

Les consommateurs parents d'élèves veulent une bonne alimentation locale pour leurs enfants, ceci ne donnerait  pas du travail  pour tous mais pour ceux qui cherchent désespérement à s'installer. Avec le Sarkozysme, l'Etat est devenu la machine de création de taxes et d'impôts défavorisant les classes qui veulent entreprendre dans l'économie réelle : le chômage s'amplifie. Quant aux associations qui créent le lien social , lesquelles travaillent pour les biens publics bénévolement depuis des décennies, elles sont bien sûr pénalisées par ce système financier des grands lobbies industriels soutenu soit par l'Etat français soit par l'Europe . Voir le projet Monsanto.

 La fracture sociale était  le thème principal du candidat Chirac lors de sa campagne en 1995.

Lire "La fracture sociale de Chirac, une plaie ouverte"

 Aujourd'hui la fracture est devenue le gouffre  du chômage galopant. Le président Sarkozy  n'est pas plus capable que son prédécesseur de  tenir ses promesses mais en donnant cependant  au peuple l'illusion de son pouvoir, il compte nous faire un coup de bluff en plus . Le Président de la République inachevée n'est-il pas  le seul homme en France à ne pas être inquiété par la justice malgré ses fautes, ses erreurs et ses mensonges?  

Nous pouvons sans prendre aucun risque dire Cinq années pour voir ça suffit le président Sarkozy est certes fort pour le bluff, mais nous ne sommes pas dans un jeu de poker.  L'Economie Nationale a besoin de bases solides et tenir durablement  le cap , avec des hommes comme le président actuel comme chef à la tête de la France:  le pire reste à venir . L'économie populaire ne peut rien attendre  des intérêts personnels de ces hommes fabriqués pour un pouvoir illusoire. Qui pourrait croire aujourd'hui qu'un seul homme sachant clamer des phrases toutes faites à sensation, amusantes  pour  les petits salons dorés, «travailler plus pour gagner plus» ou « je ne vous trahirai pas, je ne vous mentirai pas, je ne vous décevrai pas « je veux être jugé sur mes actes  mais désespérantes pour la plupart des autres, peut sauver la France du naufrage? Le président veut un nouveau monde mais c'est l'ancien qui le rattrape.

 Lorsque les  décisions n'ont pas été prises par des acteurs de la vie économique eux-mêmes, comment des personnes qui font de la politique leur place rémunérée en  évitant ainsi individuellement le chômage galopant que nous vivons tous, peuvent elles garder le cap de leurs promesses? Faire de la politique son emploi protégé ne permet pas de donner des solutions aux réels problèmes de la vie économique. Le peuple de France a besoin avant tout d'une constituante. Les doléances montant de projets de l'Economie Sociale et Solidaire prouvent que l'on peut donner une orientation de production durable en partant des acteurs et porteurs de projets locaux évitant  toutes les études de marché extrêmement coûteuses mais  qui n'apportent aucune suite si ce n'est :  l'aggravation de la dette publique et de postes répondant aux critères du tout pouvoir de l'Etat archaïque.

La constituante respecte les orientations de porteurs de projet sans grade mais tellement dans le réel de la diifficulté et impliqués dans la vie économique , ce qui n'est pas le cas actuellement avec les partis politiques récupèrant  à leurs avantages les projets pour en faire les leurs.  L'intérêt n'étant pas de conserver les compétents mais de les remplacer par leurs petits copains du parti.

Une économie sociale peut évoluer durablement   si elle sert avant tout le développement de l'offre pour répondre à la demande clairement identifiée avec les acteurs eux-mêmes qui ont oeuvré longuement pour participer à l'émergence de cette demande. Pour éviter de reproduire le schéma répétitif confondant projets et moyens : une constituante est indispensable . Elle  redéfinira juridiquement une économie locale redynamisant la nationale en redonnant à des délégués choisis à partir de projets économiques relocalisés une politique ascendante libérant l'exécutif du législatif . Les intérêts des chefs de partis qui  viennent  se placer après la bataille mais ne connaissent en rien comment relier  la parole aux actes seront ainsi évités.

Les partis politiques ne sont que des portions de l'ensemble de toute la Société. Le lien social doit être cultivé comme liant actif avant tout intérêt de parti,  afin de réunir et sortir ainsi de la crise des compétitions et des différences : illusion de la loi du plus intelligent ou du plus fort. Celui qui est payé grassement pour endormir des foules est-il  plus fort ou meilleur que celui cherchant  à faire de son activité bénévole et utile pour tous un salaire raisonnable?  Si nous sommes capables socialement de nous élever au-dessus de la peur de prendre chacun notre responsabilité à notre juste place complétée par une réflexion civique : la République repartira alors dans le bon sens pour s'achever par l'Economie Sociale et Solidaire, une constituante pour la valider et un revenu de vie pour éviter la misère dans notre pays , en Europe et sur la Planète : cette République rêvée par Jean Jaurès.

Une République par laquelle l'Etat régulera la solidarité entre les Régions.

René Chaboy Pdt de l'association Lien en Pays d'OC

membre de l'association pour une constituante .

 Ensemble coopérons

    

  •   La fraude organisée de Monsieur Sarkozy....c'est l'hôpital qui se fout de la charité: pour lire l'article, cliquer ici
  • Les élus de la majorité présidentielle d’accord pour sacrifier les paysans au profit de l’industrie semencière !

 Une forte mobilisation paysanne avait conduit la commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale à repousser le passage, devant les députés, de la proposition de loi sur le Certificat d’Obtention Végétale prévue le 24 novembre. Les questions sur les semences de ferme, sur d...roits et liberté des agriculteurs constituaient le point de désaccord. Suite à des auditions complémentaires et à la surprise générale la commission a décidé de présenter la proposition de loi en l’état sans modification ni amendement

  • Pétition pour le droit de la souveraineté alimentaire par les semences de ferme: cliquer ici
  •    La France a dépensé 60 millions d'Euros pour les G8 et G20: pour lire l'article, cliquer ici 

  •  Les frais des mandats des élus français : un scandale pour les Suédois

http://www.youtube.com/user/ObservatoireSubventi

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Assistant_parlementaire 

  •  La démocratie est en danger par le député Patrick Hyaric  : lire l'article
  • L'Europe : l'effacement de la démocratie par Médiapart: cliquer ici
  •   Danger: risque de dictature politique+ barbarie de la vie sociale : cliquer ici
  •  Ceci n'est pas une dictature mais ça y ressemble

http://m.leray.over-blog.com/article-ceci-n-est-pas-une-dictature-mais-a-y-ressemble-87334918.html

 

  •  Ceci n'est pas une dictature votez bien: cliquer ici  

Editions Mille et une nuits

 

  • La liste des plus riches qui refusent de payer des impôts

http://www.marianne2.fr/Exclusif-la-liste-des-riches-qui-refusent-de-payer-plus-d-impots_a209435.html

 

 


  •  Seuls 2 députés sur 577 votent pour la baisse de leurs indemnités: qui sont-ils?

http://www.lepost.fr/article/2011/11/15/2638139_seuls-2-deputes-sur-577-votent-pour-la-baisse-de-leurs-indemnites-qui-sont-ils.html

 

  •  Le tabou de la réserve parlementaire

Lebreton
Bonjour, vous aviez relayé (http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-pour-faire-passer-sa-loi-inique-sarkozy-mene-une-guerre-de-desinformation-59733123.html ) notre information sur la pension des députés (amendement 249) et nous avions signalé votre lien sur la page "12000 consultations, un grand merci aux sites et internautes..." Aussi notre nouvelle action peut vous intéresser

MESSAGE A DIFFUSER TRES LARGEMENT... MERCI

MINISTERE DE L'INTERIEUR... EXCES DE POUVOIR ?
M. Lebreton, Président de l'association pour une démocratie directe, a du déposé un recours au Tribunal Administratif de Toulouse pour excès de pouvoir à l'encontre du ministère de l'Intérieur. En effet, ce dernier se refuse à lui communiquer des documents administratifs qui pourraient permettre de connaître enfin l'usage qui est fait des fonds de la réserve parlementaire : subventions ministérielles sollicitées par les parlementaires via leur commission des Finances pour soutenir des projets de collectivités territoriales (maires...) et d'associations.

LES FRANCAIS SONT GRANDS, ILS ONT LE DROIT  DE SAVOIR COMMENT EST UTILISE L'ARGENT DE L'ETAT.

Cordialement,
Association pour une démocratie directe, BP 9, 47630 PRAYSSAS

Lire les articles:
Sources :
Sud Ouest: Pour agir il faut savoir 

Le Parisien

http://www.leparisien.fr/toulouse-31000/recours-d-un-contribuable-pour-lever-le-voile-sur-la-reserve-parlementaire-08-11-2011-1708924.php

Conseil Constitutionnel et dossier Edouard Balladur 1995

                                       Le « J’ACCUSE » de Jacques Robert  

 Pour éclairer sur l’état délétère actuel du monde politique il est bon de se rappeler les propos, cruels aveux à la limite du cynisme, tenus en 2001 par Xavier Dugoin, ex-sénateur, ancien président du conseil général de l'Essonne, condamné lors du procès concernant l’emploi fictif de Xavière Tibéri : …/… « Je n’ai plus d’avenir politique : je suis, maintenant, dans une logique de vérité. »

C’est sans doute cette même « logique de vérité » qui vient d’amener, après plus de 15 ans de silence, Jacques Robert, professeur de droit, président honoraire de l'université Panthéon-Assas, à rendre publique « les manœuvres qui ont conduit » selon lui, « les Sages du Conseil constitutionnel dont il a été membre de 1989 à 1998,  à « blanchir » 10 millions de francs (1,5 M€) à l’origine douteuse » lors de la campagne d'Edouard Balladur en 1995. (Le Parisien Elisabeth Fleury 1 décembre 2011)

Il indique clairement que « Les comptes du candidat Balladur accusaient 10 millions de francs de recettes d'origine inconnue. Ils étaient donc irréguliers.» Dont acte.

 Pour tardive qu’elle soit et quelles qu’en soient les motivations, la révélation faite que les Sages du Conseil constitutionnel, qui siégeait sous la présidence Roland Dumas, auraient couvert ces faits apparaît aux yeux des citoyens, comme une insulte est faite à La République, à la Justice et à eux-mêmes. L’impact est d’autant plus important car mettant en cause une des principales instances de la France. Une de celles dont on attend qu’elle montre le bon exemple.

Cela ne peut, en aucun cas, en cette grave période de crise sociale, être de nature à redonner confiance aux français dans les partis, leurs élus et leurs institutions.

Cela justifie et confirme que la réforme proposée concernant l’inéligibilité à vie de tout élu ayant été impliqué et condamné dans une affaire touchant à la gestion de fonds publics, avec prise directe ou indirecte, est aujourd’hui, malgré l’opposition des parlementaires qui de facto deviennent des complices passifs, plus que jamais, indispensable. Cela au même titre que la réforme de la loi de 1995 de financement public des partis qui n’empêche ni corruption, ni blanchiment d’argent mais stérilise la Démocratie..

Dans la mesure où les faits évoqués seraient avérés par les enquêtes en cours, dont on souhaite qu’elles ne subissent pas de pressions ou autres « classements sans suite opportuns, » l’association se portera en Justice et en appellera au soutien des citoyens pour demander l’ouverture d’une procédure concernant Jacques Robert et tous ses collègues « pour complicité, falsification de documents et préjudice porté aux finances publiques. »

 Gérard GAUTIER Saint-Brieuc le 2 décembre 2011

 Gérard GAUTIER  Ancien Conseiller Régional de Bretagne   Président Mouvement « BLANC C’EST EXPRIME »

B.P. 330 22003 Saint – Brieuc cedex 1  Téléphone ! 02.96.33.50.34COURRIEL : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

  • Et encore....... Mediapart nous communique Takieddine fête sur son yacht: l'ancien patron des douanes et du budget  

http://www.mediapart.fr/journal/economie/171111/2002-takieddine-fete-sur-son-yacht-l-ancien-patron-des-douanes-et-du-budget

-

LORSQU'UNE  VISION POLITIQUE BASEE SUR UNE VISION ARCHAÏQUE  N'EST PLUS CAPABLE DE COMPRENDRE LES  NOUVELLES FORMES SOCIALES POUR UNE ECONOMIE DES BIENS COMMUNS.

LORSQUE CETTE CLASSE D'ELITES DEMANDE TOUJOURS PLUS AUX PAUVRES SANS ÊTRE CAPABLE DE SE TRANSORMER EUX-MËMES DANS LEUR MODE DE VIE , NOUS NE POUVONS PAS PARLER DE DEMOCRATIE.

 La campagne présidentielle commence sur facebook  avec ceux qui comprennent que nous devons passer à de nouvelles formes . Les candidats seront nombreux  pour l'élection du futur président. Beaucoup de candidats ont déjà pensé pour nous tous: les bonnes idées pour nous sortir en paroles  des difficultés mais en nous faisant payer très cher la confiance que nous leur accorderions une fois de plus.  Le candidat Nicolas Sarkozy lors de sa campagne avait lui aussi fait tant de promesses! Bien sûr non tenues : la faute à la crise n'est pas la réponse à donner car la crise n'est que la conséquence d'une   délégation  à des inconscients : les chiffres précédants le prouvent sans contestation possible.

Dans ce contexte de crises  il faut faire autrement.

- Retenons donc les leçons: un homme seul avec un petit groupe de protégés est incapable de sauver tout un pays avec SON PROJET de vivre au frais des contribuables et de la création de dettes. Sans prendre en compte, reconnaître et impliquer les acteurs qui depuis bien des années ont déjà mis en place des banques alternatives , luttent pour les biens communs à préserver: les terres pour l'alimentation plutôt que pour les terres destinées aux agrocarburants. Les terres qui serviront la production des moteurs des grosses cylindrées et de la chaîne alimentaire industrielle interminable seront des créations de gouffres financiers pour nos enfants.  Lorsque notre pays pourra produire localement les longs trajets seront évités et ne profiteront plus aux fabriquants de véhicules et aux exploitants de l'industrie énergétique  de la politique et de ses chefs de partis qui ne veulent pas remettre en cause le fondement même du système.

- Voir l'article "conduire ou manger"

-  Avec les semences de vie plutôt que les semences de mort de Mosanto!

L'économie commence par la vie , la vie des semences , des êtres vivants: plantes, espèces animales et êtres humains dans la différence et la complémentarité, pour cette raison chacun doit trouver sa place qui est la sienne.

Pour cela le régime actuel  n'est pas adapté à donner cette place car si un président de la république prouve son inefficacité à résoudre les problèmes qu'il n'a pas su prévoir , il ne peut donc plus être vénéré pour des attributions qu' il est totalement incapable de réaliser.

Les acteurs de l'Economie Sociale et Solidaire pensent et agissent en interacivité . Le système figé actuel de la présidence ne donne pas le pouvoir aux acteurs de la vie économique locale, mais les bloquent , les villages continuent à se désertifier quand ils ne font pas faillite , nous le constatons avec les lois de Mosanto qui pénalisent les petits maraîchers et agriculteurs et autres petits artisans.

La constituante sera le moyen de séparer l'intérêt de faire de la politique de partis ou de groupes mais de prendre d'abord en considération dans ses doléances ce problème de base de développer l'économie alimentaire, l'économie des besoins essentiels comme vous pourrez le constater sur le site http://www.pouruneconstituante.fr/

 La constituante: un sujet capital lors de la campagne 2012 pour les programmes des candidats . Venez rejoindre les débats.

Venez aussi proposer la mise en place de nouvelles alternatives basées sur le lien social et la réorganisation d'une production agricole à échelle humaine qui ne mette plus en faillite ceux qui travaillent l'économie réelle. Investir autrement sera l'enjeu de nos doléances qui participeront à remettre notre pays dans le bon sens.

 Réponse sur face book : Sur quelles bases s'appuierait la consituante?

sur les doléances déjà envoyées par les gens qui travaillent ardemment pour que notre pays ne tombe pas dans le chaos . Si nous avons une situation aussi désastreuse , nous pouvons bien sû...r montrer du doigt le président actuel et toute sa cour méprisante qui se gave pendant que la misère s'installe dans notre pays, mais aussi tous les chefs de partis de groupes qui ne manquent pas de donner à chaque fois des solutions qui s'avèrent "bidon" une fois de plus ; et qui ne règlent en rien les causes profondes de notre société menée par les intérêts de ceux qui savent reprendre les bonnes places bien au chaud c'est à dire ceux qui font de la politique d'abord pour leurs salaires persos . La première des choses à faire changer les règles de notre société malade la politique n'est pas un jeu de casino, elle s'appuie sur un travail social et économique d'abord: car bientôt notre pays deviendra un des plus pauvre de la Planète c'est pour cette raison que j'invite les gens de bonne foi à visiter le site de l'associationpourune constituante pour se relier au travail déjà en cours, et pour ceux qui veulent représenter la France pour les fonctions, la constituante doit devenir le sujet de la campagne pour que le peuple et les acteurs de la vie économique reprennent leurs droits en france en Europe et dans le monde

Bien cordialement RC membre de la constituante.

 La solution nationale : une constituante