Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Fil des actualités

Démocratie Participative ou Evolutive? Faire le bon choix c'est possible : actualités de Démocratie Evolutive

6 techniques pour nous enfumer sur le coût de l’État

Par Ferghane Azihari.
Une leçon de l’école de la liberté

Découvrez quels subterfuges les politiciens et les bureaucrates utilisent pour dissimuler le véritable coût de l’État aux yeux des contribuables.

Colbert énonçait quelques siècles auparavant que l’art de l’imposition consiste à plumer l’oie pour obtenir le plus possible de plumes avec le moins possible de cris. Certaines traditions françaises résistent visiblement à l’épreuve du temps.

Il est temps de rompre avec cette vision cynique visiblement au cœur de la politique fiscale française pour renouer avec une plus grande transparence budgétaire. Il en va après tout de la capacité des citoyens à évaluer leurs dirigeants et la compétitivité des politiques publiques. voir plus 

Le contribuable paiera pour les mauvaises décisions de l’État

Taxe sur les dividendes : Bercy, soutenu par Matignon et l’Élysée, a commis une erreur gravissime. Les responsables doivent rembourser. Tout comme Jérôme Kerviel.

Par Jean-Baptiste Boone.

« Scandale d’État » ! Les termes sont forts et nous ébranleraient s’ils n’étaient trop habituellement utilisés par divers groupes politiques ou journalistiques. Mais quand le ministre lui-même utilise ces termes, que doit-on en penser ? Bruno Le Maire, dans Le Figaro, l’affirme : les approximations entourant la taxe sur le versement des dividendes sont un « scandale d’État ». Pourquoi ?

Il est vrai que l’erreur oblige à rendre dix milliards aux entreprises injustement taxées. C’est fâcheux, d’autant plus que pèse sur ces sommes un intérêt moratoire de 4,8% ! Qui plus est, alors que rapidement il s’est avéré que cette taxe était anticonstitutionnelle, personne n’a pris la peine de la supprimer.

Et le ministre, en phase avec ces mots forts, entend faire la lumière sur ce désastre. Il a diligenté une enquête via l’Inspection générale des Finances. Qui a permis à cette taxe inique de perdurer si longtemps ? Qui l’a soutenue alors qu’il devenait évident qu’elle serait annulée ?

Mais qui a permis de maintenir une taxe invalidée par le Conseil constitutionnel ? voir plus 

 Démocratie Participative ou Evolutive? Faire le bon choix c'est possible :  actualités de Démocratie Evolutive

Démocratie Participative ou Evolutive ?

Pour l'expérimentation d'une démocratie de la société civile

par Michel Laloux

Michel Laloux est économiste-philosophe-enseignant auteur de

-Démocratie évolutive

- Dépolluer l'économie 

voir la vidéo Dans quel Etat finirons-nous ? cliquer  ici  

De nombreux évènements locaux et mondiaux montrent que nous sommes entrés dans une période de changements voire de bouleversements qui ont un impact dans les domaines scientifiques, technologiques, climatiques etc.. Mais dans chaque cas, nous pouvons nous demander si le changement correspond à une transformation ou s'il procède d'une continuation d'une approche ancienne des choses.

Pour ce qui est de la démocratie, il est indispensable de se poser la question, car le mot changement est bien galvaudé. Quel est le candidat à l’élection présidentielle de 2017 qui ne s’en réclame pas?

En politique,les mots sont vidés de leur sens et deviennent des outils de communication, souvent trompeuse. Par exemple, prenons l’expression Démocratie Participative. Elle a été fortement médiatisée par Ségolène Royal, au temps de la présidentielle de 2007. Depuis, elle est employée dans de nombreux contextes et ceux qui aspirent à une autre gouvernance de la chose publique l’utilisent.

On a même pu le constater lors de la primaire du parti Les Républicains, par la bouche de Nathalie Kosciusko-Morizet. Mais d’autres qui ont une sensibilité politique opposée comme, par exemple, Les Indignés et les acteurs du mouvement Nuit Debout veulent aussi une nouvelle forme de participation citoyenne. Cette question est dans l’air du temps. Voir la suite 

La démocratie évolutive ( comme son nom l'indique ) évolue et de ce fait porte un travail de réflexion à la rémunération du travail social effectué pour les nouveaux services publics ( les biens communs) en lien direct avec l'économie réelle . En redonnant une reconnaissance à l'épanouissement de l'être humain actif dans la société par un revenu , celle-ci s'enrichira des valeurs égalitaires républicaines .

Le développement de la  filière alimentaire de qualité réduira  le chômage provenant d'un manque d'emplois. 

Dans la filière alimentaire de qualité le travail ne manque pas , c'est l'emploi qui manque . L'emploi étant rémunéré alors que le bénévolat ne l'est pas, dans une perspective prioritaire de santé des biens communs, le chômage sera forcément réduit par le développement des professions émergeant de la tri-organisation sociale entre producteurs, consommateurs et distributeurs-intermédiaires réunis par la démocratie évolutive. 

La démocratie participative appelle à des technologies nouvelles comme moyens de sauver l'écologie et l'économie ainsi qu'au développement du bénévolat par les citoyens dans les réseaux publics-privés pour compenser les difficultés sociales en pleine croissance. Sans attendre le résultat vérifié du coût du matériel investi pour l'économie publique, celle-ci devient la dette portée par tous les citoyens lorsque cet investissement se révèle trop lourd au fil du temps.

Le fait que le choix des fabricants de matériel proviennent très souvent des amis proches des partis politiques au pouvoir , les institutions et associations subventionnées ne doivent pas avoir comme principal objectif celui de prolonger leurs postes car elles donneraient une vision fausse  de la démocratie sociale-économique et écologique.

Cette tendance figée dans le système dominant non basée sur une notion de justice des valeurs morales ne pourrait que favoriser le développement de la crise sociale et économique qui sévit dans notre pays. La décision prise en tenant compte de l'avis des consommateurs et contribuables associés donnera aux institutions et associations subventionnées une véritable fonction démocratique et évolutive adaptée aux besoins des nouveaux services publics pour les biens communs d'intérêt général. 

Rappel : Bernard Prieur et la tri-articulation sociale

Après 20 ans de travail en région parisienne dans le domaine technique et commercial, Bernard Prieur s'est installé en tant qu'agriculteur dans les Baronnies (ferme en polyculture-élevage). À sa retraite, il a créé il y a une dizaine d'années une association de producteurs et distributeurs de produits du terroir : Paysans des Baronnies .

Bernard prieur donne des conférences sur l'alimentation, l'économie associative…

Il est aussi maire de son village et vice-président d'une association des communes de sa région.
Les deux mondes - Quantité et qualité

Paysans des Baronnies est une association qui rassemble depuis une dizaine d'années des agriculteurs, distributeurs et consommateurs afin de promouvoir la production, la distribution et la consommation d'aliments de qualité dans les Baronnies, un très beau pays situé au nord des premiers contreforts des Pyrénées. Son but est de mettre à la disposition du plus grand nombre de consommateurs la meilleure nourriture possible, provenant de fermes recherchant la biodiversité, dans une nouvelle économie permettant les prix les plus justes pour tous.

Au cours de rencontres ouvertes à tous (selon la démarche de l'économie associative), se déroulant sur le territoire, différents contrats sont élaborés :

Par ceux qui produisent;

Par ceux qui distribuent;

Par ceux qui consomment la production.

On introduit ainsi les bienfaits du commerce équitable, car les besoins des 3 types de partenaires sont satisfaits ; les intérêts s'équilibrent. Les biens circulent alors à leur juste et vrai prix. L'argent reste dans le pays. voir plus 

 

Solidarité pour les échanges d'informations vers un avenir meilleur et une coopération pour une économie et une démocratie évolutives , une Association Lien en Pays d'OC pour l'émergence et le soutien d'entreprises durables sur facebook 

 

Démocratie Participative ou Evolutive ? Faire le bon choix c'est possible : actualités de Démocratie Evolutive
Pour l'expérimentation d'une démocratie de la société civile sur facebook 

La qualité alimentaire est possible : le 10 Décembre 2017 à Caylus 82, un programme d'ateliers coopératifs commence. sur facebook 

Second avertissement à l’humanité
par Collectif

En 1992, les plus grands scientifiques du monde lançaient un « avertissement à l'humanité » pour en finir avec la destruction de l'environnement. Vingt-cinq ans plus tard, force est de constater que nous n'avons pas tenu compte de leur alerte. Et bientôt, il sera trop tard. Des actions urgentes peuvent être mises en œuvre pour que l'humanité prenne le chemin de la soutenabilité. Mais le temps presse... la suite 

Après la conscience de l'empoisonnement alimentaire, la prise de conscience de l'empoisonnement social

Agriculteur bio : « Je sais que je n’empoisonne personne, c’est très bien pour ma conscience »

par Auguste Bergot

Une enquête réalisée par Le Monde retrace le cheminement vers l’agriculture biologique de deux exploitations agricoles de vaches allaitantes. En faisant un retour sur leur parcours et les réflexions qui les ont guidés dans leurs choix, les agriculteurs parlent d’un choix bon pour leur conscience, et d’une impression de renouer avec « la noblesse du métier ».

Un phénomène qui prend de l’ampleur voir plus

Cuisinier professionnel, j'adhère complètement à la bonne conscience de développer une bonne qualité alimentaire pour sortir de l'empoisonnement alimentaire . Depuis 1984, j'ai entrepris une voie sociale dans l'esprit de ne pas gagner l'argent en empoisonnant son prochain. Cette voie me conduit à développer des réseaux pour le développement de la qualité alimentaire et nous avons avec peu de personnes qui développent cette conscience mis en place un site d'informations de biens communs. Lien en Pays d'OC est un lien de solidarité pour les échanges d'informations vers un avenir meilleur et une coopération pour une économie et une démocratie évolutives.  

 

Une association Lien en Pays d'OC pour l'émergence et le soutien d'entreprises durables par les citoyens responsables  ( la société civile) . http://www.lienenpaysdoc.com/

Je déplore que certains individus qui prétendent gouverner la société du local au national se font élire sans suivre cette voie qui n'empoisonnera pas continuellement la vie sociale de nos concitoyens .

Ni les coupes budgétaires, ni les mauvais choix pour des investissements collectifs leurrant notre avenir économique remplaceront une économie réelle basée immédiatement sur la qualité alimentaire pour une meilleure santé individuelle et collective .

Transition énergétique : si on changeait de cap avant de ruiner le contribuable ?  suite 

La qualité alimentaire est possible : le 10 Décembre 2017 à Caylus 82, un programme d'ateliers coopératifs commence.

de 9 h à 18 h à la salle des associations , entrée médiathèque 15 avenue du Père Huc  à Caylus 82 160

Création d'une multiboutique pour une alimentation de qualité

précédant un point de vente physique

Une organisation sociale tripartite entre producteurs, consommateurs et distributeurs dans une plate-forme numérique accompagnée par

des services locaux ( municipaux, médecins, infirmiers, dentistes, coiffeurs ….), et d'associations pour l'émergence et l'accompagnement d'entreprises novatrices, économiques, culturelles durables locales et globales voir programme et informations

sur le site http://www.lienenpaysdoc.com/

- Lien en Pays d'OC propose le développement de la qualité alimentaire s'appuyant sur les principes de la Démocratie Evolutive et de la Tri-organisation sociale entre producteurs, consommateurs et distributeurs -intermédiaires.

- Quels sont les avantages de ce projet de développement durable  ?

- Mise en pratique d'un programme d'ateliers coopératifs du développement de la qualité alimentaire. Ce programme démocratique et tripartite est porté par la société civile. 

 

Merci pour votre attention

René Chaboy pour le développement d'une coopération portée par la conscience de la société civile.

 

Informations complémentaires

6 techniques pour nous enfumer sur le coût de l’État

Le contribuable paiera pour les mauvaises décisions de l’État

 Démocratie Participative ou Evolutive? Faire le bon choix c'est possible :  actualités de Démocratie Evolutive

Démocratie Participative ou Evolutive ?

Pour l'expérimentation d'une démocratie de la société civile

par Michel Laloux

Michel Laloux est économiste-philosophe-enseignant auteur de

-Démocratie évolutive

- Dépolluer l'économie

De nombreux évènements locaux et mondiaux montrent que nous sommes entrés dans une période de changements voire de bouleversements qui ont un impact dans les domaines scientifiques, technologiques, climatiques etc.. Mais dans chaque cas, nous pouvons nous demander si le changement correspond à une transformation ou s'il procède d'une continuation d'une approche ancienne des choses.

Pour ce qui est de la démocratie, il est indispensable de se poser la question, car le mot changement est bien galvaudé. Quel est le candidat à l’élection présidentielle de 2017 qui ne s’en réclame pas?

En politique,les mots sont vidés de leur sens et deviennent des outils de communication, souvent trompeuse. Par exemple, prenons l’expression Démocratie Participative. Elle a été fortement médiatisée par Ségolène Royal, au temps de la présidentielle de 2007. Depuis, elle est employée dans de nombreux contextes et ceux qui aspirent à une autre gouvernance de la chose publique l’utilisent.

On a même pu le constater lors de la primaire du parti Les Républicains, par la bouche de Nathalie Kosciusko-Morizet. Mais d’autres qui ont une sensibilité politique opposée comme, par exemple, Les Indignés et les acteurs du mouvement Nuit Debout veulent aussi une nouvelle forme de participation citoyenne. Cette question est dans l’air du temps. 

 Voir plus 

Transition énergétique : si on changeait de cap avant de ruiner le contribuable ?

Toi-Sol : l'énergie solaire sans défigurer le paysage

Résumé des informations relatives à l'entreprise

L’entreprise lance une proposition innovante de toiture qui récupère l’énergie solaire et ambiante de manière invisible pour en faire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire dans l’habitation. (Trois brevets). voir plus 

Toi-Sol : quand les tuiles deviennent des capteurs solaires

À Chambéry, en Savoie, un nouveau système de récupération thermique du rayonnement solaire verra bientôt le jour sur une maison pilote. Ne cherchez pas des panneaux solaires sur la toiture, vous n’en trouverez pas. La chaleur est récupérée grâce aux tuiles qui ont une apparence extérieure ordinaire. Ainsi, ici les « capteurs solaires » sont les tuiles, et d’un point de vue sémantique, il s’agit de ne pas les confondre avec les capteurs solaires des panneaux solaires. Les tuiles acquièrent donc une double fonction, à savoir assurer la couverture du bâtiment – la pose des tuiles restant classique – et absorber la chaleur des rayons solaires, mais également de l’environnement ambiant et des gouttelettes d’eau, pour la transférer ensuite à un réseau caloporteur installé en dessous. voir plus 


Transition énergétique : si on changeait de cap avant de ruiner le contribuable ?
Par Michel Gay.
Les milliards d’euros dépensés par le consommateur, et les dizaines de milliards d’euros à venir auront finalement servi à développer l’industrie photovoltaïque asiatique. Suite

Allons au bout de nos idées jusque dans la pratique économique 

La mode des circuits courts permet à des associations d'obtenir des subventions , elles doivent donc favoriser les micro-entreprises locales pour la récupération d'énergie et non le business mondial qui continue à nous leurrer et nous ruiner. 

Informations complémentaires

Démocratie Participative ou Evolutive? Faire le bon choix c'est possible : actualités de Démocratie Evolutive  voir la page 

Après la conscience de l'empoisonnement alimentaire, la prise de conscience de l'empoisonnement social voir la page 

Les avantages du développement de la qualité alimentaire s'appuyant sur les principes de la Démocratie Evolutive et de la Tri-organisation sociale entre producteurs, consommateurs et distributeurs -intermédiaires voir la page 

Projet de création d'un groupe "jardin naturel et biodiversité" sur Caylus (82) et alentours voir la page 

La qualité alimentaire est possible : le 10 Décembre 2017 à Caylus 82, un programme d'ateliers coopératifs commence.   voir la page 
 
 
 

La qualité alimentaire est possible : le 10 Décembre 2017 à Caylus 82, un programme d'ateliers coopératifs commence.

 


Bonjour, 
La qualité alimentaire est possible à condition qu'elle réunisse dans sa recherche et sa mise en pratique les 3 acteurs de la filière économique : producteurs, consommateurs et distributeurs-intermédiaires. 

Parce que nous mangeons tous , cette recherche et pratique  citoyenne est responsable car elle permet une culture coopérative qui nous concerne pour  faire face aux défis de notre temps : sociaux-écologique et économiques. 

Lien en Pays d'OC propose le développement de la qualité alimentaire s'appuyant sur les principes de la Démocratie Evolutive et de la Tri-organisation sociale entre producteurs, consommateurs et distributeurs -intermédiaires. 
Quels sont les avantages de ce projet de développement durable d'une qualité alimentaire de « la semence reproductible jusqu'à l'assiette »  ?  voir ici 

 

Mise en pratique d'un programme d'ateliers coopératifs du développement de la qualité alimentaire. Ce programme démocratique et tripartite est porté par la société civile. 
Programme de l'atelier coopératif à Caylus 82 160 : le Dimanche 10 Décembre  2017
de 9 h à 18 h à la salle des associations , entrée médiathèque 15 avenue du Père Huc 

Création d'une multiboutique pour une alimentation de qualité  précédant un point de vente physique 
Une organisation sociale tripartite entre producteurs, consommateurs et distributeurs
dans une plate-forme numérique accompagnée par des services locaux ( municipaux, médecins, infirmiers, dentistes, coiffeurs ….), et d'associations pour l'émergence et l'accompagnement d'entreprises novatrices, économiques, culturelles durables locales et globales voir  ici 

René Chaboy
Bien coopérativement avec le site Lien en Pays d'OC http://www.lienenpaysdoc.com/

 

Plus d'articles...

  1. Les avantages du développement de la qualité alimentaire s'appuyant sur les principes de la Démocratie Evolutive et de la Tri-organisation sociale entre producteurs, consommateurs et distributeurs -intermédiaires.
  2. Projet de création d'un groupe "jardin naturel et biodiversité" sur Caylus (82) et alentours,
  3. Le développement des territoires mais avec quel argent et pour quelle gouvernance ?
  4. Compte-rendu de la journée de la Fête des possibles du 23 Septembre 2017 à Caylus ( 2ème partie)
  5. Programme de la Fête des possibles le 23 Septembre 2017 à Caylus salle des associations entrée médiathèque 15 avenue du Père Huc " L'évolution sera plus constructive qu'une nouvelle révolution. Fête des possibles pour le mieux plutôt que pour le pire "
  6. Compte-rendu de la journée de la Fête des possibles du 23 Septembre 2017 à Caylus ( 1ère partie)
  7. L'agriculture post-glyphosate et autre herbicide exige un nouveau modèle de production - Le choix de construire un nouveau modèle alimentaire plus économique , plus coopératif et moins dangereux
  8. La double face du numérique pour le pire ou le meilleur ? Le choix est possible .
  9. Pour se libérer de la caste de décideurs qui ne prendraient pas en compte la qualité alimentaire et les besoins essentiels comme base de l'économie indispensable à la bonne santé des citoyens, la société civile s'engage.
  10. Pour se libérer de la prison de l'égocentrisme du Pdt et des institutions à son service , les réseaux de la société civile s'organisent pour ouvrir des solutions durables inter-connectées et inter-actives